18/07/2019  |  5211 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 16/07/2019 à 22:02:07
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique concert
Soirée GLORIA #9 : The Soundtrack Of Our Lives + The Parisians

Nouveau Casino (Paris)
mercredi 17 novembre 2004

Soirée Gloria avec écran vidéo The Soundtrack Of Our Lives.
The Parisians dragster d’ouverture, I’ve Got To Go en rock à suées, Trust Lather rythmique ska, dub vocal, Dexy’s, The City, 1, 2, 3, 4, Ramones, Chinese Rock, morgue de façade, Scared, pompé Teenage Kicks Undertones, Sophie, séduisant et efficace, Blitzkrieg pop, Ramones ou Stop the War rageur. Batterie à fond la caisse, hurlements avant l’apparition du néo Mick Jagger tout de cuir vêtu, écharpe beige écossaise en tour de taille, servis par deux branleurs prétendants guitaristes cuir et jeans troués et badges de circonstance. Empoignades de gamins à la Libertines, prétentieux, je m’en foutiste et potache.

The Soundtrack Of Our Lives, sextet clavier, batterie, bassiste, guitaristes, chanteur. Ce dernier, gros ermite barbu. Comme si Arab Strap savait faire du rock, avec une voix de slacker encore plus traînante. Un sacré gourou pour sa secte d’énervés, baignant dans l’ambiance pop psyché 70’s. Un Liam Gallagher moins con, plus énorme dans tous les sens, avec des putains de guitares. Le druide en noir ventripotent mène la danse, en Hives (compatriotes) plus barrés encore. Boogie infernal, dansant à en mourir, des intro lentes avant défoulements noisyesques, psychédélisme à la sauce anglaise, lent, envoûtant. Après deux putains de rappels nerveux, bordéliques et racés, un finale acoustique voix, guitare, clavier concluait.

A suivre : soirée GLORIA #10 : The Bonniwell MUSIC MACHINE +The Faceful
mardi 23 Novembre 2004 (Mains D'Oeuvres - 1 r Charles Garnier 93400 ST-OUEN)


www.gloriaclub.fr
www.thesoundtrackofourlives.net
mapage.noos.fr/theparisians/

auteur : Stanislas de Guillebon - stan@foutraque.com
chronique publiée le 19/11/2004

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire