16/07/2019  |  5211 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 15/07/2019 à 16:47:51
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique concert
Oshen

Le Bijou (Toulouse)
jeudi 20 janvier 2005

J'ai découvert Oshen il y a deux semaines en écoutant l'émission TTC (rien à voir avec le groupe de hip-hop) de l'inaltérable Jean-Louis Foulquier. Je voulais confirmer ma première bonne impression en allant la voir dans l'antre du Bijou, pour un concert organisé dans le cadre du festival Détours de chant.

Et je suis reparti dans un océan de bonheur. Oshen, c'est tout d'abord de très bons textes à l'humour grinçant, ironisant les rapports humains et surtout la vie de couple. Elle déclame tout cela avec une grande sincérité, toujours un petit sourire malicieux au coin des lèvres. Des répliques entre les morceaux toujours justes. Non, cette fille a vraiment du charisme et on tombe rapidement sous l'emprise de sa gouaille.
Au chant (belle voix) et à la guitare, Oshen était entourée de Julien Tamissier, très bon au piano avec un style très jazz et de Stéphane Lopez à la basse et aux machines.
On est loin d'assister à une musique monotone, comme cela peut être le cas pour de la musique dite humoristique. Les sonorités électroniques apportent une texture intéressante aux mélodies. On est pas loin parfois, d'ailleurs, de l'univers d'Émilie Simon. Sur les morceaux plus "graves", comme Une noix, les arrangements sont de haute volée.
Il y a aussi un côté très théâtral : son imitation de Kung-Fu (La balade du sifu), l'apprentissage d'une nouvelle thérapie de groupe (Besoin d'airs), le jeu de l'abécédaire (Abécédaire amoureux) contribuent à ce que le public entre vite en communion avec Oshen.

Cette envie de partage va continuer, puisque Oshen poursuit sa tournée marathon jusqu'à fin mars minimum. Un bon moyen de convaincre de nouvelles oreilles. 

Photo : erwan & sophie (www.myriamcorporation.com)


www.oshen.info
www.detoursdechant.com

auteur : Nicovara -
chronique publiée le 21/01/2005

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire