19/05/2019  |  5192 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 15/05/2019 à 14:30:18
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique concert
Françoiz Breut

+ Albin de la Simone
+ Christophe Adam
La Coopérative de Mai (Clermont-Ferrand)
jeudi 19 mai 2005

Tomber à la renverse avec Françoiz Breut…

Après les bonnes premières parties assurées par Christophe Adam et Albin de la Simone, l’épatante Françoiz Breut a parcouru son répertoire en compagnie d’un groupe impeccable. Les trois « hommes de mains » (guitare, batterie, claviers) de Françoiz se permettent en effet de convoquer les fantômes de Dominique A, Calexico et Giant Sand pour créer une sorte de pop Western emportant tout sur son passage.

Plus détendue qu’à Bourges en guest star de Marianne Faithfull, mais toujours aussi désirable, la belle - habillée en noir - n’a eu aucun problème pour séduire son auditoire avec sa voix superbe et les morceaux excellents spécialement écrits pour elle par le gratin de pop made in France. Les compositions signées par les très doués Dominique A (Km 83, Everyone kisses a stranger, Tarifa, Si tu disais etc), Herman Düne (Over all, Please be angry), Fabio Viscogliosi (Ultimo), Jérôme Minière (La certitude) et Deziel (Le ravin) arrivent sans aucun problème à créer d’envoûtantes ambiances sur scène, comme sur le très réussi album Une saison volée et ses prédécesseurs.

Des premiers instants du concert au deuxième rappel, le charme de Françoiz Breut opère, et ce n’est que quand l’égérie de la pop d’ici quitte la scène définitivement, qu’on atterrit, en douceur… Les idées embrumées à force d’avoir plané les yeux mi-clos pendant tout le spectacle, on jurerait presque être tombé à la renverse en compagnie de Françoiz (au Km 83, ou plus tôt) dans le fameux ravin évoqué dans sa chanson. Seul le talent des plus grands interprètes et musiciens arrive à provoquer d’aussi délicieuses hallucinations, loin, bien loin du sinistre quotidien…


francoiz.breut.free.fr
www.totoutard.com

auteur : Pierre Andrieu - pierre@foutraque.com
chronique publiée le 01/06/2005

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire