23/05/2019  |  5195 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 23/05/2019 à 08:15:03
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique concert
Hyperclean

Théâtre Le Méry (Festival Le Bus) (Paris)
mercredi 8 juin 2005

C'était hyperclean que je sois là, (presque) par hasard, mercredi soir, au Théâtre Le Méry, enfoncée dans mon fauteuil mou avec l'enthousiasme chevillé au corps et au coeur dès les premières secondes du spectacle.

Un concert d'Hyperclean, c'est racontable ? Vivant, vivant... Le grand bal des émotions... Un long, immense et raisonné dérèglement de tous les sens - oui - non, je n'hésite pas une seconde (merci Arthur R., pour la formule magique). Un pur moment de poésie rock'n roll flamboyante. Avec la jubilation de participer à un Muppet Show décapant à la frenchie. Pop, c'est radicalement pop. Waouh, c'est superbement Waouh ! Et Shebam ! Et Pow ! Et Blop ! Et Wizz ! Et Chabada... Tellement chabada... bada...

Sur la scène, cinq Muppets hallucinogènes génialement animés... Le grand du milieu, être élastic-tac-crac-boum-hue, qui chante et bouge comme il respire, ample, généreux, facétieux, grâcieux, déconneur, savamment faussement pas frimeur... Le lutin-tin-tin'à bulles au clavier sur la gauche, qui surgit parfois fantasque tel une frite à cornes hors de son cornet, son instrument comme un pianococktail de sons orga-niques, org'anisés, rétro-tro-trop-too much, tellement bons... Le looké Mod's, les yeux dans les cheveux, à la basse et aux grelots en roue libre, monkey pantin quand il s'agite, automate, comme un singe à cymbales, un lapin Duracell ; des notes roses et des barbapapas sortent d'ailleurs de ses cordes - c'est inouï, inouï, inouï... Le batteur dont je n'ai vu que les cheveux flous fous dansant au rythme véloce des baguettes magik-tam-poum-tshhh-toudoum-kss, battements de coeur sur la main... Le chapeauté alternatif guitariste sur la droite, électrique tellement électrique, Lucky Luke de la gratte qu'elle a pas peur de rien ni de personne...

Cinq garçons dans un vent de folie douce acidulée, y'a de l'agrume dans l'air... Y'a du rire dans l'air... Y'a du plaisir dans l'air... Y'a de l'enthousiasme dans l'air... L'est soudain drôlement respirable, l'air. Hyperclean... C'est hyperclean, quoi, that's all, folks.

Mais... Qu'attendez-vous ? Allez voir Hyperclean en concert ! Achetez l'album Hyperclean d'Hyperclean ! Qu'attendez-vous pour vous faire du BIEN ? Hein ?


www.hyperclean.net
www.microberecords.com
www.le-bus.com

auteur : Nathalie Offermans - thalie.off@wanadoo.fr
chronique publiée le 11/06/2005

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire