21/07/2019  |  5211 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 16/07/2019 à 22:02:07
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique concert
Micachu & The Shapes, The Invisible, Darren Rademaker

La Maroquinerie (Paris)
samedi 1er novembre 2009

Petite soirée sympathique à La Maroquinerie à Paris avec Micachu & The Shapes, plus The Invisible et Darren Rademaker, en premières parties… C’est dimanche soir, il pleut à flots sur Paris et on ne peut pas dire qu’il fasse chaud mais, fort heureusement, le cadre intimiste et l’accueil sympa de la salle de la rue Boyer sont là pour apporter un peu de chaleur…

Darren Rademaker

En première partie, Darren Rademaker (du groupe américain The Tyde) délivre une jolie petite série de folk songs foutraques avec sa guitare électrique et son micro. En short en jean (en novembre !) et arborant une fort belle moustache (c’est branché il parait d’en porter une… ), le songwriter un peu tête en l’air – il oublie parfois de placer ses mains au bon endroit sur sa guitare… – chante d’une voix un peu lasse ses petits bouts de vie à la fois mélancoliques et drolatiques. Et l’on passe un bon moment à l'écouter…

The Invisible

Juste après, le groupe The Invisible sort l’artillerie lourde en proposant une sorte de rock funky trop aseptisé (la voix sonne vraiment vraiment FM à notre goût) et éparpillé entres les styles (pop, rock, funk, soul, post rock) pour être convaincant… Ce trio au demeurant sympathique, simple et souriant tente de marcher sur les pas de TV On The Radio, mais la route est longue…

Micachu & The Shapes

Contrastant de manière saisissante avec la prestation très (trop ?) professionnelle de The Invisible, le trio anglais Micachu & The Shapes évolue dans un style radicalement différent (ce qui n’empêche pas les deux groupes d’être amis et de partager un van de tournée) : une sorte de pop punk bricolo, LO FI et décalé… Micachu (chant froissé, guitares cabossées et borderline), Marc Pell (batterie hors des sentiers battues) et Raisa Khan (synthés basse new wave et samples dissonants) s’entendent comme larrons en foire pour offrir au public une folle sarabande sonique entre folk rock velvetien, pop new wave catchy, punk rock exaspéré et expérimentations noisy aussi amusantes que bienvenues. En clair, c’est frais, très varié, sacrément original et jamais ennuyeux… Idéal pour faire souffler un grand courant d’air entre ses petites oreilles ! Sans prétention et d’un contact avec très naturel avec l’assistance, les trois Micachu & The Shapes invitent The Invisible pour quelques morceaux réussis, avant de conclure la soirée par un très bon titre joué par les deux groupes, une reprise de Paul McCartney (Temporary Secretary). Un groupe à découvrir !

Sites Internet : www.myspace.com/thetyde, www.myspace.com/theinvisiblethree, www.myspace.com/micayomusic, www.myspace.com/lamaroquinerie.

Photos extraites du site myspace de Micachu




auteur : Pierre Andrieu - pierre@foutraque.com
chronique publiée le 11/11/2009

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire