23/05/2019  |  5195 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 23/05/2019 à 08:15:03
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique concert
La Position du Tireur Couché, The Lovely Eggs, Doggy, The Wendy Darlings

Centre Camille Claudel (Clermont-Ferrand)
samedi 30 janvier 2010

Sympathique et réconfortante "Pop Night" au Centre Camille Claudel à Clermont-Ferrand avec La Position du Tireur Couché, The Lovely Eggs, Doggy et The Wendy Darlings… Cette soirée organisée par l’association Suck My Pop arrivait à point nommé, le 30 du premier mois de l’année, pour rompre avec la désespérante torpeur hivernale d’un glacial janvier. Compte rendu :

The Wendy Darlings

Maîtres d’oeuvre de ce concert par l’intermédiaire de leur association, les Wendy Darlings font comme à leur habitude une excellente prestation : conciss, pop, agités, rock, accrocheuse et douce amère. Emmené par une furie roulant des yeux derrière ses petites lunettes, le trio clermontois enchaîne ses tubes ultra indé avec une belle envie d’en découdre et une saine passion pour la pop aussi joliment désuète que méchamment barbelée. Ça riffe sévère, ça crie comme il faut, ça sait harmoniser ses parties vocales et ça botte les fesses en bonne et due forme. Parfait pour commencer, donc !

Doggy

Peu de temps après, Doggy ne fera pas la même bonne impression… La faute à des chansons d’indie pop acoustique exécutées de manière hyper timide et écrites en français d’une plume trop naïvement premier degré à notre goût… Si elle ne nous a pas convaincu artistiquement, la démarche du groupe de Limoges est néanmoins à saluer : il faut du courage pour écrire des morceaux de pop en français (entre Dominique A et The Smiths), pour les interpréter devant un public alors qu’on est tétanisé par le trac et pour accepter de jouer en duo guitare/batterie alors que le bassiste vient de déclarer forfait…

The Lovely Eggs

Venus spécialement du Royaume Uni, les très foutraques The Lovely Eggs offrent au public un set absolument superbe d’humour décalé, de rock ‘n roll attitude, d'esprit bizarro bric-à-brac et de volonté de faire de la pop ‘n punk… Boosté par une chanteuse alternant entre l’hystérie gestuelle, les facéties vocales façon riot grrls, les parties de guitares distordues et la batterie barrée, le duo fait montre d’un réjouissant talent pour trousser des pop songs montées sur ressort (rouillés et couinants). Entre deux ou trois discours "in french" sur le Frrrooooomage et autres spécialités de notre beau pays, les hurluberlus bien secoués jouent leurs titres à la vitesse de l’éclair. Cela peut être une composition a capella vociférée comme une harpie sous speed, un morceau punk hyper agressif ou une folk song au texte joyeusement débile jouée au ukulélé. Ces gens-là sont drôles, savent ce que c’est que de proposer un spectacle sur scène et maîtrisent l’art d’écrire des chansons qui accrochent (voire défoncent) l’oreille. Voilà des correspondants anglais bien déjantés avec qui on aimerait bien rester en contact…

La Position du Tireur Couché

La soirée se termine en beauté par un set carré, frais et décontracté de La Position du Tireur Couché, le premier groupe a avoir éveillé l’intérêt national sur la scène de Clermont-Ferrand, au début des années 2000. Chantre de la "branleur attitude" savamment travaillée en lisant le dictionnaire du (bon goût du) rock – l’axe SG et VU initials: Harley Davidson VS Femme Fatale –, La Position effectue un retour remarqué, grâce à une flopée de nouvelles chansons toujours accrocheuses, hilarantes et bien foutues. On notera une légère volonté de renouveler l’inspiration avec des orchestrations plus bricolos (un petit ukulélé s’invite parfois), des thèmes de paroles un peu différents et des rythmes parfois plus langoureux (ça promet des séances de slows bien humides !). Sinon à part ça, la chanteuse et son acolyte masculin faisant le fier à bras au micro ont toujours un aussi passionnant dialogue en chansons pop, blopp, wizzzzzzzzz… Les noms d’oiseaux et les anecdotes croustillantes fusent de toutes parts, les mini tubes indé - mettant immanquablement de bonne humeur - s’enchaînent comme à la parade ; La Position du Tireur Couché parait être sur de bons rails pour faire paraître un excellent deuxième album en 2010. Bonne nouvelle ! On conclura en disant que ces pop nights indé sont à renouveler aussi régulièrement que possible…

Sites internet : www.myspace.com/lapositiondutireurcouche, www.laposition.com, www.myspace.com/thewendydarlings, www.myspace.com/thelovelyeggs, www.myspace.com/doggyanorak, www.myspace.com/suckmypoprecords.

Photos live : Suzy Bo


auteur : Pierre Andrieu - pierre@foutraque.com
chronique publiée le 11/02/2010

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire