21/07/2019  |  5211 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 16/07/2019 à 22:02:07
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique concert
Frànçois & The Atlas Mountains, Leopold Skin

Le Rat Pack (Clermont-Ferrand)
samedi 13 février 2010

Ahhh, la réjouissante soirée pop folk world que voilà ! Au programme, deux excellents groupes : Leopold Skin, en première partie, et Frànçois & The Atlas Mountains, en tête d’affiche. Un endroit sympathique et bien chauffé (dehors, c’est la tempête de neige depuis 4 jours, Clermont-Ferrand est désormais une ville entièrement blanche) : le désormais célèbre Rat Pack Club. Et pour couronner le tout un public enthousiaste et réceptif. Que demander de plus ?

Leopold Skin

C’est en power trio folk rock pop que le pensionnaire du label Kutü Folk, Leopold Skin se produit ce soir : Damien au chant et à la guitare électrique, plus Olivier de Garciaphone à la batterie et François de St Augustine à la guitare électrique et aux chœurs avec réverbe… Formée relativement récemment, cette "dream team" semble pourtant jouer ensemble depuis des années : la (sobre) rythmique est assurée de main de maître, les deux guitares se répondent admirablement et les voix s’entremêlent comme par magie. On tient là la formule idéale pour faire décoller le public au son de morceaux joliment déstructurés et admirablement psychédéliques… En s’affranchissant souvent des contraintes couplet/refrain/couplet/pont etc, Leopold Skin réussit à emporter immédiatement dans son univers onirique, aérien, cinématique et élégiaque. Quelques arpèges de guitare en son clair, une mélodie vocale envoûtante puis des montées de guitares réverbérées et suramplifiées… et hop, le tour est joué, on tombe amoureux de ces nouveaux morceaux, à la fois originaux, accrocheurs, touchants et accidentés. En ce moment, Leopold Skin, c’est la claque assurée en concert… Inutile de dire qu’on attend le nouveau disque impatiemment (sortie novembre 2010 ?) !

Frànçois & The Atlas Mountains

Après avoir eu un très joli avant goût sous la forme d’un show case improvisé chez le disquaire Spliff (rue de le Treille à Clermont-Fd), Frànçois & The Atlas Mountains a confirmé son statut de groupe classieux le soir même au Rat Pack. Le groupe tiraillé entre Bristol et Saintes se présente de manière marquante et unique sur scène : le chanteur guitariste organiste bidouilleur est en effet entouré d’une choriste/guitariste/pianiste en état de lévitation avancée (quelle voix !), d’un bassiste multi instrumentiste ultra groovy (Monsieur a le rythme dans la peau… ) et d’une batteur percussionniste remarquable et très expressif sur son kit bricolé (c’est un bonheur de le voir jouer en live !). Les instruments passent de mains en mains sans que cela ne paraisse forcé, et l’on sent une grande complicité dans cette troupe malgré les différences de caractère ; François est aussi réservé et tendu (il n’a pas dormi de la nuit à cause de crises d’angoisse nous apprend-il) que son groupe est débridé et remuant. Toujours est-il que l’alchimie entre ces quatre-là fonctionne à plein régime : entre chanson française minimaliste à la Dominique A, folk étrange, pop stellaire à la Animal Collective, voire à la Arcade Fire, et world ‘n blues du désert (Toumani Diabaté fait partie des influences citées), les très versatiles morceaux du groupe, déjà excellents sur le disque Plaine Inondable, sont véritablement magnifiés sur scène. C’est donc un pur bonheur de prendre en pleine poire ce tourbillon de sons bigarrés… A la fois planant et très dansant, hyper européen et très africain, mélancolique et euphorisant, alangui ou hyper rock, le son de Frànçois & The Atlas Mountains est simplement renversant sur scène. Un grand groupe en perpétuel mouvement, qui continue à faire bouger les lignes de démarcation entre les différentes chapelles musicales. Chapeau bas… et vivement la suite !

Frànçois & The Atlas Mountains est actuellement en concert.

Sites internet : www.myspace.com/ratpackclub (programmation, liens, écoute etc), www.myspace.com/leopoldskin, www.myspace.com/kutufolkrecords, www.kidfrancois.com, www.myspace.com/francoisinbristol, www.talitres.com, www.myspace.com/talitres, www.facebook.com/people/Sean-Talitres, twitter.com/talitres, www.myspace.com/staugustinelovesyou, www.myspace.com/garciaphone.


auteur : Pierre Andrieu - pierre@foutraque.com
chronique publiée le 18/02/2010

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire