19/05/2019  |  5192 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 15/05/2019 à 14:30:18
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique concert
Son Of Dave

+ Robin Leduc and the Pacemakers
Café De La Danse (Paris)
vendredi 12 mars 2010

Seul sur scène et à son aise, Son Of Dave (Benjamin Darvill, à la ville) est un pur électron libre. Vêtu d’une tenue qui ressemble à un pyjama, d’une cape rouge et d’un chapeau de cow-boy (en référence à Il Etait Une Fois Dans l'Ouest avec le célèbre thème de Morricone l'Homme à l'Harmonica ?), autant dire un look très atypique. Ainsi que sa prestation. Assis sur une chaise, Son Of Dave, spécialiste avec sa bouche de mimiques souvent drôles, est un grand chanteur et un grand musicien de blues. Muni d’une boîte qui contient une dizaine d’harmonicas, de divers objets sonores (tambourin, maracas…) et surtout d’une voix qui couine comme l’iguane Iggy Pop et qui respire le blues le plus roots, le plus authentique, c'est clair le style de Son Of Dave en jette ! Surtout que le monsieur va nous jouer seul avec ses deux mains et ses deux pieds ses morceaux qu'il enregistre en direct et qui lui serve de bande son.

Dans l'esprit, Son Of Dave est plus proche du chanteur de métro ou du quidam qui chante dans le coin de la rue, que du chanteur de cabaret pour gens chics. Enfin le petit plus qui fait la différence avec les autres bluesmen de la rue, c’est de rajouter comme les rappeurs "old school" sur sa voix l'effet beat-box. Le mélange en est des plus réussis !

Venu défendre son nouvel album Shake A Bone, Son Of Dave est ce soir très en forme. Il a le sourire aux lèvres et l'envie de faire partager sa musique avec le public à l'écoute. Il va donner vie à ses nouvelles compos comme si son avenir en dépendait. Tel le coup de pied qui illustre la pochette de son disque, Son Of Dave fracasse les planches de la scène avec ses tripes, et il en a beaucoup à donner ! Sur les planches, l'homme au chapeau donne tout son cœur, il se met à nu pour jouer son blues teinté de soul. Le blues est un style musical qui parle au corps, elle donne des ailes aux pattes : après quelques titres difficiles de rester coincé dans mon siège. Je rejoins quelques filles qui dansent sur le côté de la salle. Au fil des morceaux, la musique devient de plus en plus absorbante. Là, la salle aurait dû se lever et nous rejoindre pour faire la fête. Et bien non, le public reste statique, collé sur son siège comme si on était au théâtre ou dans un concert de musique classique. Comme je gêne la vue des premiers rangs, je me fais jeter, et je retourne donc m’asseoir. Le blues en 2010 s’écoute d’une façon studieuse surtout quand il y a des sièges à disposition...

Pourtant Son Of Dave, seul dans son terrain de jeu veut faire participer le public. Il descend vers les spectateurs, choisi un couple et les installe dans le coin de la scène aménagé en salon où se trouvent une table et deux chaises. Comme des invités de marques, ces "friends d'un soir" ont droit à du vin et à de la bière. En contrepartie, ils doivent jouer avec des petits instruments pour l'accompagner en fond sonore. Les "invités" doivent aussi souffler dans des ballons (dont la fameuse banane Andy Warhol), pour créer une ambiance de fête. Son Of Dave s'amuse et amuse. Entre ses morceaux il sort quelques petits mots en français.

Au regard de son charisme, Son Of Dave n’a pas besoin de groupe, il prend largement tout l’espace à lui seul. Vu le peu de matos dont il a besoin sur scène pour faire l'ambiance, je conseille au tenancier des bars de France et de navarre de faire appel à lui. Et avec la bière (ou le champagne ou le whisky) qui coulera à flots, c'est sûr que les clients ne resteront pas assis, ils participeront à son show.

A noter aussi en première partie, la sympathique prestation de Robin Leduc and the Pacemakers. Ce jeune groupe parisien réalise une musique indé folk à texte, certes un peu timide mais qui ne manque pas de charme. De quoi nous faire patienter avant la venue du "big box-man".


Photos de Robert Gil (lien de son magnifique site plus bas)




www.myspace.com/thesonofdave
www.photosconcerts.com/

auteur : Paskal Larsen - pjulou@free.fr
chronique publiée le 20/03/2010

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire