19/08/2019  |  5224 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 18/08/2019 à 16:59:18
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique concert
Evening Hymns, Leopold Skin, Summer Camp

Point Ephémère (Paris)
mardi 14 septembre 2010

Soirée BimBamBoom plutôt réussie au Point Éphémère à Paris, avec à l'affiche la très belle folk rock pop de Leopold Skin, l'excellentissime duo folk canadien Evening Hymns et les rois de l'électro pop supra kitch de Summer Camp...

Leopold Skin

C'est à 20h30 précises que Leopold Skin commence son set en solo dans un Point Éphémère encore en train de se remplir - une tournure passe partout pour dire que les gens sont dehors à bavasser en buvant ou en mangeant près du Canal Saint Martin... La soirée de la veille, à domicile, à la Coopérative de Mai (" chez les bouseux ", pour reprendre l'expression pleine d'auto dérision de l'artiste), où Leopold Skin avait la chance de jouer en groupe a laissé des traces : le songwriter pensionnaire du label Kütu Folk Records semble beaucoup moins à l'aise qu'en temps normal. Ses superbes nouvelles chansons (publiées au mois de novembre sur un nouvel album très attendu) ont désormais " l'habitude " d'être interprétées avec des musiciens. Les réarranger pour une seule guitare électrique avec effet " écho cathédrale " semble un peu difficile... Difficile mais pas impossible, les morceaux étant composés de main de maitre (quelles mélodies !) et chantés d'une voix sidérante de beauté. Ce court concert de première partie a l'immense mérite de prouver que, même complétement dépouillés, les morceaux tiennent incroyablement la route ! Et tout cela attise encore plus le désir d'écouter le futur album...

Evening Hymns

Très très beau concert juste après du duo Evening Hymns... Non content de savoir écrire des chansons proprement renversantes (Dead Deer & Co), ce groupe folk rock sait magistralement les interpréter en live : une voix masculine bouleversante, des chœurs féminins à tomber (les deux voix se mélangent comme dans un rêve éveillé), une guitare minimaliste et une basse discrète, et hop, le tour est joué, on est complétement sous le charme ! Comme la totalité de l'assistance du Point Ephémère semble t-il... Avec une économie de moyens remarquable – quelle sobriété ! – et pas le début d'une esquisse d'esbroufe, ces musiciens arrivent à rafler la mise en touchant le saint Graal du songwriting. Qu'ils choisissent de proposer des titres du très recommandable (et recommandé) album Spirit Guides) , un nouveau morceau ou une reprise, c'est toujours époustouflant de classe. Evening Hymns maitrise la composition de morceaux purement folk, ou plus rock, sait mélanger les deux, hausser le ton avec un peu de distorsion ou jouer sur les silences. Cerise sur le gâteau, le sampler est utilisé à bon escient pour créer des boucles, envoyer des rythmes ou des sons piochés ici ou là... Une prestation en tous points remarquable ! A voir absolument sur scène.

Summer Camp

Juste après, Summer Camp ennuie gravement puis énerve méchamment en deux temps trois mouvements... Ce genre de groupes bénéficiant d'une hype montée de toutes pièces par des sourdingues Nerd est vraiment désespérant. Pourquoi ? Tout simplement parce que les chansons sont mal écrites, mal jouées et mal chantées ! Mais c'est dé - ca - lé, hein, tu comprends pas ou quoi ? Et, en plus, il y a de superbes projections de photos américaines ringardes des années 80 en fond de scène... Ohhhhh, que c'est beau ! Et puis de toute façon, ils ont dit que c'était bien dans Magic et sur je ne sais plus quel blog super influent et très à la pointe de la mode chez les geeks. Ah d'accord, merci pour l'info ! Il n'empêche que ce groupe est à fuir absolument, sous peine d'avoir envie de hurler de rage... Ahhhhhhhhhhhhhhh !

Liens : www.myspace.com/leopoldskin, www.myspace.com/eveninghymns, www.myspace.com/summercampmusic, www.kutufolk.com, www.pointephemere.org.

Photos extraites des sites myspace des artistes...


auteur : Pierre Andrieu - pierre@foutraque.com
chronique publiée le 07/10/2010

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire