08/12/2019  |  5277 chroniques, 170 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 06/12/2019 à 11:40:08
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique concert
I Am Kloot

La Maroquinerie (Paris)
lundi 20 octobre 2003

Dépourvu d'artifice, le show d'I Am Kloot a effleuré la perfection. 75 minutes de gueules de bois, de solitude et de déchéance... avec classe.

Auteur d'un second album baptisé simplement I Am Kloot, le groupe de Manchester confirme son statut de formation majeure. Les compositions rugueuses génèrent immédiatement l'attrait et la voix rocailleuse du sieur Bramwell condamne définitivement l'auditeur à la dépendance.

Les titres joués sont magnifiques, alternant récentes compositions et morceaux de Natural history, tout s'enchaîne avec une cohérence naturelle désarmante.

Malgré cette tristesse évacuée au fil des chansons, Bramwell saura rebondir, à travers son humour british percutant et son charisme si discret mais tellement évident.


www.iamkloot.com

auteur : Samuel Charon -
chronique publiée le 21/10/2003

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire