18/07/2019  |  5211 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 16/07/2019 à 22:02:07
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique concert
Mickey 3D

+ Bertrand Louis
Salle des fêtes (Ramonville)
vendredi 21 mars 2003

Vous allez pas mourir de rire ...

J’aurais pu me débiner et dire à la maison mère (la Foutraque) « c’était pourri ! Pas la peine de chroniquer », et ainsi, lui éviter son premier procès. Mais non ! Il faut que vous sachiez.

Bertrand Louis à la place de Kaolin (première désillusion !) : c’est plat, sans envergure, aseptisé, c’est du musicalement correct, …, c’est de l’imposture ! Du revendicatif sur la sécu de fils à papa ! Voilà c’est dit ! (excusez! sécurité sociale pour les lecteurs déviants à droite)
C’est une médiocre contrefaçon de Fersen et Dominique a, jusqu’à dériver vers un concert de Cox ! C’est dire à quel point ça laisse perplexe …

Et malheureusement, grosse surprise, Mickey 3D n’a pas réussi à susciter beaucoup plus d’enthousiasme. Faux ! … mon enthousiasme. Car les chemises à col blanc frappant fort dans leurs mains jusqu’à étouffer une musique qui avait déjà du mal à respirer d’elle-même étaient à fond. Comme c’est triste de se rendre compte que ce groupe dont les albums laissaient espérer des morceaux plein d’âme vous laissent finalement dans la désillusion. Tristesse, en constatant qu’il y a largement moins d’âme qu’à travers une écoute tranquille avec votre casque fétiche sur une chaîne un peu vieillissante. De plus, tout le concert a été ponctué (par zorr’letton « Laguiller » vengeur masqué) de remarques un rien démagos (et un rien pathétiques) décrédibilisant le reste du concert.
En bref ce concert laisse le goût amer d’un musicalement avorté avec une batterie vulgaire, un électro étriqué pré-enregistré qui interdit toute dérive des morceaux, de plus les guitares restent scotchées au sol après le compte à rebours. Vachement frustrant ! Et apogée du naufrage, le batteur était à la basse sur quelques morceaux. (Pardonnez moi seigneur ! parce que j’ai péché)
Malgré la présence de quelques morceaux de Mistigri Torture très attendus (désespérément formatés), le concert est resté dans la lignée du dernier album.
Heureusement cela ne nous empêchera pas de continuer à écouter avec plaisir et émotion les deux albums du groupe, Mistigri Torture et la Trêve.
Le cœur y était. Désolé !




www.mickey3d.com
www.bertrandlouis.com

auteur : Dj dingo - djdingo@foutraque.com
chronique publiée le 22/03/2003

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire