21/07/2019  |  5211 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 16/07/2019 à 22:02:07
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique concert
Ty

+ The Procussions
Fuzz’Yon (La Roche-sur-Yon)
samedi 27 mars 2004

L’Anglais était l’une des révélations des dernières Transmusicales ?
Ah mince, je n’y étais pas ! Son passage au Fuzz’Yon, à La Roche-sur-Yon (Vendée), ne pouvait donc se faire sans moi, ce samedi 27 mars.
Arrivant après le set des Procussions, honnête trio de New-Yorkais dont le phrasé n’est pas sans rappeler les Beastie Boys, l’Anglais déboule sur scène, lui, son quintal (ou pas loin, à vue d’oeil), ses deux choristes modèle Laurel et Hardy et ses musiciens, basse, guitare, dj, batterie, percu. Y’a du monde sur scène, et pas pour rien.
Jouant avec le public comme un gros chat avec un parterre de souris, Ty allonge les morceaux de sa dernière galette Upwards comme des upercuts, dans un mélange bashment/dancehall/soul/hip-hop à en donner le tournis. En tout cas, à en remuer les guiboles. Wait a minute ou Groovement s’imposent en catégorie poids-lourds sur le dance-floor. Derrière, ça assure.
Le rythme hip-hop devient afro au milieu d’un morceau, le temps d’un soupir. C’est le Shrine version 2004 ou quoi ? J’en sais rien mais j’adooore ! semblaient répondre les 180 spectateurs. Pas assez, semble-t-il. Le public est un peu trop frileux ? Le baby-cadum black descend illico dans la salle et poursuit avec les premiers rangs son phrasé mélodieux. Retour sur scène, c’est dans la pogne.
Ty, du hip-hop ? Oubliez les étiquettes ou collez-les sur la vitre de votre voisin : c’est juste du très bon, très musical et à consommer sur place. Chaud.

Ty - Upwards (Big Dada, 2003)


www.tymusic.org/
www.theprocussions.com/
www.fuzzyon.com/

auteur : Ronan Le Monnier - ronan@foutraque.com
chronique publiée le 29/03/2004

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire