19/05/2019  |  5192 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 15/05/2019 à 14:30:18
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique concert
Les Beessies

+ Ze Rebels
Le Fantômas (Toulouse)
vendredi 16 juillet 2004

A Luz St Sauveur, après maints concerts de jazz, nous n’avions pu assister qu’à la fin du concert des Beessies, ceci nous laissant un goût d’inachevé. Alors, quand nous avons su que le groupe venait se produire à Toulouse, notre conscience professionnelle n’a fait qu’un bond pour aller les voir une nouvelle fois ; histoire de se faire une juste opinion de leur prestation et de se trémousser sur leurs mélodies survoltées.

Direction le bar Le Fantômas et ses fresques Comics pour assister à la première partie de la soirée : Ze Rebels. Un combo de six personnes à géométrie variable : deux chanteurs, deux guitaristes, un bassiste et un batteur, le tout joyeusement déguisé en hommes des cavernes, avec lunettes 60’s et habits en peaux de léopard. Du bon goût à tous les étages qui a tendance à dégouliner sur les paroles. En vrac, on peut citer l’allégorie à Harry Potter, en passant la Stachemou ou la très grandiloquente chanson dédiée à la zoophilie. Tout un programme qui s’accompagne d’un rock énergique et surtout bordélique.

Bref, revenons à ce qui nous intéresse, c'est-à-dire à ce grand groupe de Pau méconnu mais fabuleux : Les Beessies. Je rappelle à tous ceux qui auraient loupé le premier épisode, que Les Beessies ce sont 3 filles, un gars et des tenues 60’s affriolantes. Mais rien ne vaut un poème pour dire tout l’amour que l’on porte à ce groupe :

A peine arrivé mon cœur s’emballe.
De toutes ses tenues aux couleurs inégales,
J’adore votre jaune canari et le rose body
Les collant fluos
Et la robe aux pois rigolos.
Je rêve en secret de décrocher votre cœur en papier
Pour jouer l’amoureux effarouché.
J’affectionne avec passion
Vos douces compositions
Et le son de votre voix
Qui m’enivre jusqu’à l’émoi !
Et quand je vois vos petits doigts
Tous ensanglantés, je me dis « Quel dur métier
Que d’être une star adulée !!! »
Ah Beessie, vos envolées lyriques
Font chavirer le cœur des plus mélancoliques
Vos charmantes mélodies
Troublent les plus aguerris
Bref en un mot un seul
On vous aime et nous ne vous laisserons jamais seules…

Pour faire partie vous aussi de leur fan-club, une seule adresse : lamoisissure@yahoo.fr.
Cette chronique est dédiée à Christophe, fan devant l‘éternel du meilleur groupe de Pau du monde. Beessie, Beessies !!!!!!


auteur : DrBou - drbou31@hotmail.com
chronique publiée le 21/07/2004

Partager


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire