22/08/2019  |  5227 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 22/08/2019 à 13:53:53
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Always Outnumbered, Never Outgunned

The Prodigy
XL Recordings - 24 août 2004

Voici un disque qui risque de faire parler de lui… 7 ans, en effet, que l’on attendait un successeur à The Fat of the Land : qui dit mieux ?
On sait juste que Maxim, le MC du groupe, a sorti un album solo quasiment passé inaperçu (Hell’s Kitchen), et que Liam Howlett, outre des DJ sets en première partie de Madonna ou de Massive Attack, s’est acoquiné avec l’une des sœurs Appleton (All Saints). Ça sent plus le tabloïd que le NME tout ça ! Si l'on juge, en plus, que le single Baby’s Got A Temper sorti en 2002, malgré des références amusantes au passé et une vidéo pour le moins explicite (hum, c’est bon le lait), a fait un bide relatif, on n’est pas rassuré du tout quant au devenir de la bande. Qui compte aussi l’adepte du piercing Keith Flint...

Allez, ne faisons pas la fine bouche et prenons le temps d’analyser comme il se doit ce Always Outnumbered, Never Outgunned, au nom évocateur…
The Prodigy reprennent les choses là où ils les avaient laissées : on leur doit, il est vrai, ce fameux mélange entre punk attitude et beats électro, aujourd’hui popularisé par Peaches (qui aurait dû participer à un titre). Le groupe n’est-il pas non plus à l’origine du breakbeat en Angleterre ? Allait-on pour autant avoir à faire à un Sergent Pepper’s de la techno ?
La réponse est non. Il faut prendre cet album pour ce qu’il est, un album de DJ, même si les collaborations sont parfois déroutantes (l'actrice Juliette Lewis, qui vocifère comme dans Tueurs nés, sur le torride Hotride - deuxième single à paraître en octobre - ; les Ping Pong Bitches, donnant une saveur toute particulière à Girls, avec son sample de D-Train ; le rappeur intergalactique Kool Keith - ex-Ultramagnetic MC’s -, donnant lui de son talent sur l’excellent Wake Up Call et le foutraque’n’roll You’ll Be Under My Wheels ; ainsi que les incontournables frères Gallagher sur le très mauvais Shoot Down). Quant à Princess Superstar, elle vocalise sur Memphis Bells, morceau personnalisable sur le site www.alwaysoutnumbered.com.

Même si tout se ressemble un peu et que plusieurs écoutes finissent par lasser, ne soyons pas trop dur avec le combo. Le quatrième album de Prodigy est suffisamment frais pour vous accompagner en cette rentrée. Rien que pour l’énorme sample de Thriller sur The Way It Is...


www.theprodigy.com
www.xlrecordings.com
www.nekozine.co.uk


chronique publiée le 24/08/2004


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire