18/02/2020  |  5308 chroniques, 171 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 18/02/2020 à 13:15:36
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Albin de la Simone

Albin de la Simone
Virgin - 2003

Albin de la Simone a publié son premier disque en 2003 après avoir joué du piano sur les disques et lors des tournées d’un grand nombre de musiciens français dont Alain Souchon et Mathieu Boogaerts. A l’écoute des textes et des mélodies de ce jeune homme ne se séparant jamais de son pull rayé, il aurait été vraiment dommage qu’il se cantonne plus longtemps à jouer les chansons des autres. Sur des musiques plutôt originales mêlant pop mélancolique, variété de qualité ou easy listenning enlevé, Albin de la Simone déclame ses textes hallucinants de cruauté, d’absurdité et d’originalité. Si le chanteur se tient (à peu près) bien sur les accrocheurs Avant tout, I want you (un tube !) et Patricia en duo avec Alain Souchon, par la suite il endosse - avec jubilation semble-t-il - une série de rôles (vraiment) peu reluisants. On le découvre avec surprise en tueur de femmes inquiétant sur Cigare et Du bon côté, en psychopathe ayant des hallucinations sur le troublant Les piranhas, en amoureux d’une jeune fille appréciant les culottes en velours et les vapeurs de gasoil (Elle aime) puis sur Tu es là, en dangereux masochiste essayant de sodomiser des baleines sur un rythme sautillant… Vous l’aurez compris Albin de la Simone a rempli son album de chansons d’amour assez tordues, et très bien écrites ! On se quitte sur une belle reprise de Pierre Vassiliu, Amour, amitié, (un peu) rassuré sur la santé mentale d’Albin de la Simone.


www.albindelasimone.com

chronique publiée le 15/02/2004


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire