18/02/2020  |  5308 chroniques, 171 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 18/02/2020 à 13:15:36
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Spoon and rafter

Mojave 3
4AD - 2003

Après une incartade solo réussie (l’album Sleeping on Roads suivi d’une tournée), Neil Halstead réintègre Mojave 3 en conservant intact son goût immodéré pour les ambiances pop, folk et country. « Sobriété » est le maître mot qui semble avoir prévalu lors de l’enregistrement de Spoon and rafter… C’est donc avec un bonheur empreint de recueillement que l’on écoute les dix nouvelles perles composées pour cet opus.

Dès Bluebird of happiness, on pénètre dans un monde bien loin du tumulte qui semble de mise aujourd’hui. Avec quelques notes de piano, des interventions discrètes de pedal steel guitar et la voix émouvante de Neil Halstead puis une orchestration plus pop, les 9 minutes du premier morceau font mouche. En écoutant le chant et les arrangements, on se rend immédiatement compte, une fois de plus, que le patriarche Neil Young a influencé un album sorti récemment.

Traversées par un banjo, un harmonica, un orgue Hammond et des harmonies vocales élégiaques à deux voix, les chansons de Spoon and rafter pourraient avoir été composées et enregistrées dans les années 70. Mojave 3 a su leur donner la patine qu’on retrouve sur les meilleurs vieux vinyles ; il serait vraiment dommage de passer à côté de merveilles hors du temps comme Between the bars, Starlite # 1 ou Battle of the broken hearts.


www.mojave3online.com
www.4ad.com

chronique publiée le 14/02/2004


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire