18/02/2020  |  5308 chroniques, 171 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 18/02/2020 à 13:15:36
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Yoko

Beulah
Fargo Records / Night & Day - 2004

Attention : si vous tombez par mégarde dans les filets de Yoko, le quatrième album des Américains de Beulah, vous aurez toutes les peines du monde à vous en détacher ! Si la première écoute de ces dix titres laisse perplexe mais intrigué, la deuxième retient l’attention grâce au songwriting audacieux et aux mélodies imparables. Lors du troisième passage sur la platine, on découvre les arrangements sobres mais aventureux de ces pop songs admirablement ciselées. Puis de fil en aiguille, on écoute cet album aux vertus addictives comme un classique intemporel…

Le dénominateur commun des dix perles qui composent Yoko est la pop mais chaque titre a son propre univers. Tout commence par un single pop en puissance, A man like me, pour se terminer sur une ballade de pop psychédélique, Wipe those prints and run. Entre les deux, les guitares se font rock - My side of the city, Your mother loves your son - puis folk/pop ; les claviers vintage, quant à eux, produisent des sonorités aériennes et évanescentes (Hovering). Et voilà, on retombe à nouveau dans les rets de la pop de Beulah ; on pourrait en parler des heures durant mais le mieux c’est encore de se plonger dans l’écoute de Yoko.


www.fargorecords.com

chronique publiée le 11/02/2004


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire