17/06/2019  |  5204 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 12/06/2019 à 15:01:49
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Destroy Rock & Roll

Mylo
Breast Fed / V2 Music - 15 novembre 2004

Destroy Rock & Roll : certains y voient une forme aboutie d’humour, d’autres une formule un peu malheureuse. Mais chez Mylo, il n’y a guère que le nom de l’album qui fait débat. Pour le reste, tout le monde s’accorde à dire que cet album est à classer parmi les déflagrations de cette année 2004. Ecossais et journaliste, Mylo partait pourtant avec toutes les tares possibles et imaginables.

Mais, depuis son camp retranché de l’île de Skye, le jeune Ecossais a su faire la synthèse de ses diverses passions. Résultat : un album ultra-efficace aux confins de l’electro-pop, de la disco, et du downtempo. Une dizaine de tubes en puissance parsèment l’exercice : In My Arms, Destroy Rock & Roll ou encore l’imparable Otto’s Journey. Libération assure même que le premier single Drop The Pressure passerait en boucle sur des radios aussi diverses que Fun Radio, France Inter, Skyrock (?) ou Ouï FM. Info ou intox ? En tout cas, pour une fois qu’on peut éviter Benny Benassi sur la piste de danse, on ne va pas s’en plaindre.

Grand écart entre la fraîcheur de Röyskopp et les écarts de conduite des Daft Punk, Destroy Rock & Roll est en fait un objet hybride. Mylo, hésitant probablement à se lever pour aller danser, donne à son album une étonnante structure en arc-de-cercle : ça part sur un rythme lent, ça s’emballe puis ça retombe vers la fin. Un cheminement qui est finalement celui d’une soirée réussie : "before" foireux et cotonneux devant le poste de télévision ; intenses remuages de fesses sur le dancefloor ; et enfin "after" lunaire au bras d’une jeune fille ébouriffée. Tout est bien qui finit bien. D’autant qu’à l’écoute du superbe Need You Tonite, pris de compassion, on resterait presque à ses côtés.


v2.fr/mylo.php
www.breastfed.tv

chronique publiée le 30/11/2004


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire