11/12/2019  |  5280 chroniques, 170 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 11/12/2019 à 13:47:36
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Cent Tas D'Arêtes

Vive Le Rouge
Vives-eaux - 2005

Certains disques ressemblent à des bouteilles jetées à la mer, ballottées par les océans, chahutées par les vents et brûlées par un soleil dominant. Des disques dont les notes, prises au gré des voyages et des aventures, sautent instantanément à l’oreille de l’auditeur. Des disques uniques et rares qui s’apprécient dans le temps. On y sent les rencontres au coin du feu, les repas qui s’éternisent autour de quelques bouteilles, l’ambiance bon enfant des répétitions et la volonté de bien faire comme d’étonner l’auditeur. Cent Tas D’Arêtes ressemble à ça et plus encore. Un projet unique autour de chansons qui le sont tout autant.

Propice aux longs voyages, Cent Tas D’Arêtes ne contient que trois titres pour une heure de temps. Trois compositions au long cours, où l’inventivité et l’originalité de Vive le Rouge s’expriment à chaque instant. Délaissant les plages bien établies du rock ou du post rock, ce collectif Cherbourgeois préfère le grand large de l’improvisation, vaste océan où les instruments se mélangent, se confrontent les uns aux autres, tout en laissant surgir des bribes de phrases, des mots débridés tantôt murmurés, parlés, chantés et même criés. Cent Tas d’Arêtes ne peut se résumer mais continue, après plusieurs heures d’écoute, à distiller ses charmes, entre calmes paisibles et tempêtes imprévisibles. Un album à l’image de son collectif, surprenant et terriblement accrocheur.


www.vivelerouge.new.fr
www.vsxak.com

chronique publiée le 26/01/2005


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire