19/05/2019  |  5192 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 15/05/2019 à 14:30:18
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
The Last Word 1998-2004

Various Artists
Son Records / Venus Distribution - 24 janvier 2005

C’est juste à côté, on n’en parle jamais. Je veux bien sûr parler du hip-hop de nos voisins anglais, malheureusement noyé sous les tonnes de skeuds de rap US ou français, et se fondant hélas dans la masse… Apparemment, le label Son Records possède les bonnes armes en main pour faire face à l’envahisseur, et montre le bon exemple avec la sortie de cette magnifique double rétrospective.

Complètement inconnu au bataillon en France, Son est enfin distribué sur l’Hexagone, l’occasion rêvée de découvrir le UK hip-hop à travers ce label en perpétuelle évolution depuis 1998. Le premier CD retrace la période 1998-2003 qui fut visiblement un très bon cru, et le second offre un échantillon des meilleures tueries 2004, annonçant pour la plupart des albums solo.
Les MC’s déballent leur flow, nerveux ou tranquillou, sur des instrus organiques, des scratches meurtriers et des tempos à faire balancer n’importe quelle tête. Ainsi, The Last Word montre à quel point n’importe quel artiste du label est capable de faire du grabuge sur un dancefloor, avec des ambiances old school ou plus modernes.

Parmi les héros de cette double compil, on trouve de vieux briscards comme Def Tex, des jeunôts bourrés de talent jusqu’à l’os, à l’image de Wordsmith (album à sortir en mars), ou des révélations comme C-Mone, rappeuse de choc capable de tout faire péter avec un opus très attendu en mai. On retiendra aussi les excellents DPF, Lost Island ou Midnyte.

Au final, une trentaine de titres suffisants pour vous faire découvrir voire adorer toute la splendeur d’un british hip-hop sans concessions, à tel point que vous finirez à coup sûr par manger du bacon et des œufs au p’tit déj…

Retrouvez cette chronique sur Up2date (www.up2date.fr.fm).


www.sonrecords.com

chronique publiée le 31/01/2005


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire