19/05/2019  |  5192 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 15/05/2019 à 14:30:18
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
From Scratch

Neïmo
Big Fields Records / autoproduit - 2004

Des synthés 80’s, une électro paillarde, presque un certain son new-yorkais à la mode depuis un an, on se croit en terrain connu. D’autant que la success story en cours des Franz Ferdinand a marqué les esprits.
Et ainsi déboule Neïmo, des petits français bien de chez nous, sans complexes, avec d’entrée un mélange électro rock très efficace sur Strip For Me. Les roulements de batterie et les handclaps à la pelle (la chanson pour en rouler ?) de Hot Girl, batterie répétitive de feu, guitares incandescentes sorties de leur fourreau, l’entrain de Bruno, pile électrique accessoirement chanteur, à voir absolument en live. L’orientation new wave au ralenti sur Now That You Got Me, encore plus rapturesque avec voix traînante que les autres chansons, et tube pour le Pulp sur son final collectif jouissif. All The Same est carrément le tube, le truc qui donne envie de danser n’importe quand et fait exploser le thermomètre sur les dancefloors. Blow My Mind s’envole mais reste très (trop) mélodique, parie plus sur la durée et la fin fait songer à un croisement de M83 avec Liam Gallagher qui chanterait avec la gueule de bois. Encyclopedia ralentit aussi le tempo, avant de déchaîner les basses et les culs sur les pistes de danse avec des pauses électro pop planantes. Trashy Bloody Me a pour lui un son énorme, Radio 4 qui aurait invité des dizaines de musicos, mais aurait au chant une ancienne gloire funky 70’s. Work It Out travaille au corps et remet en furie, même si un peu trop n’importe quoi à force de piocher partout.
La reprise de Lenny Kravitz, Are You Gonna Go My Way, en fin de parcours, hautement improbable au départ, s’avère vite plus réussie que l’originale, chœurs distillées, rythmique monstrueuse, son 8 bit Game Boy et tutti quanti.
Vous êtes prévenus, en plus de l’incontournable album de LCD Soundsystem, il faut avoir ce Final Scratch, futur carton des clubs et de vos platines qui ne demandent que ça !

A lire également, une interview de Neïmo réalisée en novembre 2004.


www.neimo.com

chronique publiée le 31/01/2005


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire