21/07/2019  |  5211 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 16/07/2019 à 22:02:07
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Fugues

Innocent X
Bleu Electric - 2005

Il y a des albums qu'on s'entête à réécouter avec un plaisir presque malsain, alors que l'atmosphère poisseuse, angoissante et légèrement mélancolique devrait nous rebuter. Mais notre côté sado-maso comme notre exigence nous emmènent à persévérer et à apprécier fort justement ce genre de disques.
Fugues, second album du trio parisien Innocent X, fait partie de cette catégorie.
En alternant morceaux atmosphériques et morceaux tendus, ce groupe nous dessert une musique qui croise les univers de Labradford à ceux de Mogwai, Diabologum ou Slow Poke. L'ambiance inquiétante de David Lynch n'est pas trop loin non plus. Mais Innocent X s'affranchit très vite de ces étiquettes.
On apprécie les interventions très justes de la voix de France Cartigny, une voix qui flotte sur la mélodie déjà aérienne d'Aux marches du palais ou sur la lave de guitares de Trois fois le barbare.
On aime également les textes du poète Anne-James Chaton. Son chant parlé (avec un timbre de voix proche de Rodolphe Burger) sur Comédie nous évoque la journée d'une caissière où les prix défilent en parfaite synchronisation avec la rythmique.
Encore une sortie passionnante de la collection bleu electric, label défricheur de musiques sans étiquettes.


www.innocent-x.net
www.label-bleu.com

chronique publiée le 21/03/2005


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire