25/01/2020  |  5295 chroniques, 171 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 24/01/2020 à 09:56:16
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Surprise party

Lova Mi Amor
autoproduit - mars 2005

Avec un nom et un titre comme cela, Surprise Party de Lova Mi Amor aurait pu rejoindre la pile de mes albums des Ska-P, Sum 41 et tutti quanti. Avec comme pochette cinq tziganes américains en peignoir, cigare et whisky à la main, cet album n’aurait pas dû suivre le chemin de ma chaîne. Mais, courageux, je glissais Surprise Party dans le lecteur et l’écoutait en entier, assis dans mon canapé. Et finalement chroniqué il est, car Foutraque n’est pas élitiste, surtout quand il s’agit d’une chouette surprise.

Chanson éponyme, Lova Mi Amor introduit ce CD surprise. Je me souviens du Rio Loco à Toulouse, sous fond de salsa et de guitares acoustiques.... Elegant Man se peigne de multiples instruments, bien plus que cinq, les Lova Mi Amor sont un orchestre. Linda Rosa, portugaise de son état, est pleine de goût. La pop entre en jeu. Entre des ponts musicaux d’instruments à vents, l’amour de Linda Rosa est conté. Plus l’heure tourne, mieux on comprend ces cinq compères qui tissent une pop acoustique, certes bâtarde comme ils disent, mais empreinte d’un goût d’amour immortel. Aveux d’un jaloux associe la voix de Manöx chantant en français, additionnée à une musique hispanic-orchestrée. Le strasbourgeois Manöx est associé à de multiples projets qui éclosent tous en ce moment : Toxic Kiss, The Spangles, The Compliments. On est loin cependant de tout ce que l’on classifie de musique festive. Très court, début celtique breton, ensuite un jeu minimal de guitare britannique accompagné de musique classique, le chant s’emporte, tout cela on le trouve dans Sit Somewhere, une de mes préférées. Manöx a une voix accrocheuse, semblable à celle de Romain Humeau, chanteur d’Eiffel, l’articulation y est de rigueur. Hermaphrodite est une chanson irresponsable, faisant sautiller Dutronc sur chacha salsa avec des paroles déjantées, elle vous sort un vieux bougon de son canap’ aussi vite que dit.

L’ensemble de Surprise Party est surprenant : mélancolique, déconnecté de la réalité ; de cette pop non épilée on en attend de grands moments scéniques !


www.lovamiamor.com
www.novalis-impulse.com/site/manox/manoxincage.html

chronique publiée le 14/05/2005


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire