15/09/2019  |  5229 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 01/09/2019 à 18:56:09
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Get Me

Bumcello
tôt Ou tard / Warner Music France - 2003

Ceux qui baillent à l’évocation de la sortie d’un double album live devront réviser leur jugement avec l’album Get Me du duo français Bumcello. Ces deux CD avec une face Bum (alias Cyril Atef) et une face Cello (aka Vincent Ségal) ont été enregistrés en concert lors d’une longue et mémorable tournée. Attention, vous ne trouverez pas trace ici de morceaux regorgeant de solos auto complaisants entendus mille fois et joués avec la lourdeur d’interprétation d’un bulldozer. Car Bumcello ne joue presque qu’exclusivement des improvisations (aériennes) sur scène. Sur les 24 morceaux que comporte cet album live, il y a seulement deux compositions de Bumcello, une reprise réussie et transfigurée (comme tout ce qui passe entre les doigts de ces aventuriers musicaux) de Message in a bottle de Police et trois variations à partir de thèmes existant déjà… Les autres morceaux ont été entièrement créés sous les yeux du public en fonction de l’inspiration du moment.

Avec Cyril et Vincent, deux musiciens aussi doués qu’ouverts d’esprit, le voyage - proposé en deux étapes tortueuses et variées - est absolument fascinant. Bumcello est en effet un incroyable télescopage entre des rythmes funky ou rock et des parties de violoncelle traversées par des éclairs de musiques en provenance d’Europe, d’Afrique, d’Arabie, d’Inde, d’Amérique du sud ou des Caraïbes… Grâce à une complicité et une culture musicale sans bornes, Cyril Atef et Vincent Segal ont la faculté (assez rare) de passionner l’auditeur pendant deux heures là où d’autres ennuieraient au bout de cinq minutes.


www.bumcello.com

chronique publiée le 12/11/2003


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire