22/09/2019  |  5233 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 21/09/2019 à 11:27:25
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Lunatic Moon

Stéphane Lu
Discos Veveos - 2005

Il est complice de plusieurs bandes organisées françaises agissant sur la scène indépendante française, comme Lova Mi Amor ou Toxic Kiss. Stéphane Lu sort cette fois, seul, un album sur le label allemand Discos Veveos. Lunatic Moon, c’est son nom, comporte huit chansons pas trop longues aux accents les plus improbables.

Imaginez vous rentrer, un téléphone cellulaire à la main, dans des arènes romaines remplies musicalement d’un beat électro tirant un grand sourire. Ainsi, on ne peut qu'être charmé par l’électro-pop sucrée de Charming. Suivant la scène de charme, La suceuse de Ste-Marguerite présente une chanson certes ringarde mais qui se tire de l’asphyxie par des instruments et des sons variés dignes des plus grands mix acoustiques de Luke Skywalker. Désolé, il y a Starwars à la télé… Paisible en Solo, Stéphane Lu montre ses prestances au saxo. D’ailleurs il n'est pas effrayé de chanter en même temps sur Pas Peur. Rire, avec moins de balbutiements que les précédentes, est forcément plus rectiligne, malgré ses caprices de fin. K-Valse, sans queue ni tête, annonce malheureusement la clôture. On ne peut que sortir écorché de cette arène. Alors que Beck tombe en désuétude de l’autre côté de l'Atlantique, le mystère Lu n’attend pas la suite et produit un album avec des préoccupations proches, mais bien moins chiant (il a tout pigé au funk).

On pourra retenir de Lunatic Moon que Stéphane Lu y exerce un travail assez osé. Certes, j’ai ri à force de l’écouter. Non pas parce que ça ne me plaît pas, mais parce que je me dis que quelque part en France, il y a des artistes qui osent l’impensable et font leur bout de chemin sans forcément être révélés. Si cet album donne le sourire, tant mieux : il fonctionne. En outre, que de surprises quand vous tomberez dessus !

A lire également, les chroniques des albums de Lova Mi Amor et Toxic Kiss.


www.stephanelu.com
www.novalis-impulse.com/site/novalis/stephanelu.html

chronique publiée le 07/06/2005


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire