10/12/2019  |  5278 chroniques, 170 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 09/12/2019 à 12:40:34
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
La Marche de l'Empereur

Emilie Simon
Barclay / Universal - 2005

La banquise, -30°. Dehors, le vent glacial et foudroyant règne. Sur la glace bleutée, aucune végétation, aucun signe de vie ou presque. Presque, car de ci de là quelques taches blanches et noires font leur apparition. Des manchots à la marche d’empereur essaient de vivre dans cette nature hostile aux températures abyssales. C’est cet environnement que le réalisateur Luc Jacquet a filmé durant toute une saison, où la vie, en cercle parfait, fait naître les espérances de bonheur, la souffrance du labeur et le doigt de la mort vengeur. Sur cette petite communauté isolée viennent s’ajouter quelques notes de musique, celles d’Emilie Simon qui signe ici sa première BO et son second disque.

Tout comme Air, l’écriture d’une BO aura permis à Emilie Simon de renforcer son univers et faire naître une œuvre plus mature et plus aboutie. Moins touche à tout que son précèdent album, l'artiste arrive à manier avec brio différents univers sonores. Mélodies cristallines, rythmiques électroniques, symphonies d’instruments à cordes sont les différents éléments constituant la trame sonore du documentaire. Nul besoin cependant d’avoir vu le film pour apprécier l’album qui retranscrit parfaitement l’ambiance et les étapes de la vie d’un manchot. On s’émerveille sur Baby Penguins, tout autant qu’on angoisse sur Attack of The Killer Birds et quand vient To All Is White on se dit que la fin du film ne doit pas être si loin. Mélangeant plages instrumentales et pop songs soignées, Emilie Simon s’impose ici comme la Ice Girl du paysage musical, rock dans l’esprit, mélodique sur le fond et féérique par la forme.

A noter que vous pourrez retrouver Emilie Simon aux Eurockéennes de Belfort le vendredi 1er juillet à 20h45, pour une collaboration exceptionnelle avec les Percussions Claviers de Lyon et la Synfonietta de Belfort (Ensemble et chœur issus de l’Ecole de Musique de Belfort).


www.emiliesimon.com
www.luc-jacquet.com

chronique publiée le 12/06/2005


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire