07/12/2019  |  5277 chroniques, 170 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 06/12/2019 à 11:40:08
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Le bord de l'eau... et la rivière plate

Rogojine
Sophiane / Discograph - 2003

Le groupe Rogojine publie ces jours-ci son premier album distribué au niveau national, après deux disques diffusés plus confidentiellement. En pleine tournée en compagnie de Jean-Louis Murat, Rogojine semble vraiment vouloir enclencher la vitesse supérieure avec Le bord de l’eau… et la rivière plate…

Les onze morceaux qui composent le nouvel album des Riomois ont en effet été très bien produits au studio Sophiane à Cournon. Les lecteurs des Inrocks séduits par l’excellent titre Aquaplanning (présent sur une compile du journal l’année dernière) ne seront pas déçus, au contraire. L’album regorge de titres mâtinés de pop et de folk music (Dégourdir le monde, Le temps du chien, Under pressure) mais s’aventure aussi vers des terrains rock plus musclés mais tout aussi réussis (Pupille, Driven through the storm, Sedona). On trouve même une captivante ballade apocalyptique - Pefect land - qui permet à Jérôme Caillon de changer de registre de chant le temps de quelques sombres couplets. Grâce à des prestations scéniques très souvent convaincantes et à une plus grande expérience du studio, Rogojine peut se permettre de varier les ambiances, parfois au cours du même morceau.

Les textes, pour la plupart bien écrits, s’autorisent l’anglais et le français voire un « mélange » harmonieux des deux langues comme sur le prenant morceau Coup de sang. Quelle que soit la langue utilisée, l’écriture de Jérôme Caillon et son timbre de voix sont empreints d’une mélancolie souvent émouvante.

Gonflé à bloc et prolixe (de nombreux nouveaux morceaux sont déjà presque prêts), Rogojine ne devrait pas rester Seul au monde sur le bord de l’eau à admirer la rivière plate.


www.rogojine.com

chronique publiée le 09/11/2003


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire