17/06/2019  |  5204 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 12/06/2019 à 15:01:49
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Plat du Jour

Matthew Herbert
Accidental / Discograph - juillet 2005

Musicien et producteur, Matthew Herbert a su imposer sa musique au public et à la presse. Sa force vient de sa créativité ; du courage qu'il a pour décloisonner les genres et les fusionner entre eux. Dans son nouveau projet, Plat du Jour, il souhaite alerter le monde sur les méfaits de la mal-bouffe, des OGM et nous faire ouvrir les yeux sur ce que l'on met dans notre assiette. La nutrition est un sujet jamais abordé par les artistes, qui ont plutôt tendance à parler de l'amour, de la vie, de la mort ou de leur nombril. Matthew Herbert s'attarde sur l'un des problèmes majeurs de notre société : la course aux rendements et profits. Il aura fallu deux ans de recherches et six mois d'enregistrement pour que Plat du Jour puisse enfin voir le jour. Album conceptuel et expérimental, Plat du Jour n'en reste pas moins attractif et ludique. Ludique car il incite l'auditeur à trouver quels sons ont été samplés. Par exemple 365 personnes croquant dans une pomme sur le titre, An apple a day… ou The truncated life of a modern industrialised chicken où l'on participe à l'horreur de la vie en batterie. Des 24000 poussins qui viennent d'éclore, aux poules entassées dans un hangar, qui doivent pondre des œufs vingt-quatre heures sur vingt-quatre, sept jours sur sept, sans connaître la nuit ni le plaisir de courir dans l'herbe ; jusqu'au 30000 poulets en train de cuire sur une rôtissoire géante : comment peut-on acheter ce genre de produits ? Matthew Herbert souhaite, avec ce disque, proposer une alternative. Il ne fait pas la morale mais il pense que si l'on consommait mieux, les abus n'auraient plus lieu d'être. Plat du Jour est une alternative altermondialiste pour vivre dans un monde idéal. Le plus fort est à venir, et c'est là où le projet devient encore plus intéressant : quand Matthew cuisine sa musique en concert, deux chefs le suivent sur scène, préparent des plats. Matt se charge de sampler les différents sons de cuisson, de découpe etc. Une expérience unique qui propose le son, la vision et l'odeur. A vous de jouer les apprentis cuistots en vous rendant chez votre disquaire pour vous procurer Plat du Jour. On devrait en entendre parler partout prochainement, un concept de ce genre ne court pas les rues. La bande son d'Attac pour les prochains meetings est trouvée.


www.platdujour.co.uk

chronique publiée le 21/06/2005


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire