10/12/2019  |  5278 chroniques, 170 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 10/12/2019 à 13:08:58
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Life is a bitch

Kabu Ki Buddah
Rock ‘n’ roll Masturbation Records - octobre 2005

Le deuxième album du trio lyonnais Kabu Ki Buddah - Life is a bitch, beach est raturé - commence par des extraits de commentaires télévisés sur un joueur de foot dénommé Kaka. C’est assez drôle et très révélateur du caractère facétieux du « no guitar hero trio since 99 », qui sait manier l’humour avec talent sur la pochette, dans les textes et lors de petits interludes. Les trois joyeux (mais énervés) membres de Kabu Ki Buddah font paraître leur musique par l’intermédiaire du label indépendant Rock ‘n’ roll Masturbation Records, un gage de qualité pour ceux qui préfèrent éviter la branlette musicale. Un genre que n’affectionnent pas particulièrement Seb (basse, voix), Hasmig (violoncelle, batterie, voix) et Pierro (trombone, batterie, voix), ils préfèrent quant à eux créer une musique entre punk barré, rock bizarroïde et fanfare pour faire la fête. Et c’est là que le bât blesse : l’utilisation du trombone n’est pas du meilleur effet sur certains morceaux, pour ceux qui ont encore en mémoire les drames artistiques provoqués par le ska punk festif cuivré... Les meilleurs titres de KKB sont plutôt ceux qui flirtent allégrement avec le punk hardcore, sans guitare donc, comme Fever ou encore Dry dick ; les hurlements hystériques, la basse explosive, le violoncelle dissonant et la batterie épileptique sont vraiment impressionnants. Les trois musiciens à l’inspiration versatile savent également émouvoir avec des morceaux poignants (évoquant parfois le folklore d’Europe de l’Est) qui tirent le meilleur parti de la voix adolescente de la chanteuse et du caractère déchirant des sonorités du violoncelle (cf Ham). Les morceaux bricolo qui utilisent un clavier aigrelet (Emosapiens) sont, eux aussi, très réussis. S’il y a quelques petites fautes de goût sur cet album, il regorge néanmoins d’excellents titres qui devraient faire des ravages en concert.

Les dates de la tournée - qui commence le 3 novembre 2005, à Poitiers - sont sur le site (bien fait et drôle) du groupe :


kabukibuddah.free.fr


chronique publiée le 21/10/2005


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire