28/01/2020  |  5296 chroniques, 171 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 27/01/2020 à 17:39:51
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Floor Show

Baxter Dury
Rough Trade - 2005

Le rock et son barnum, Baxter Dury l’a longtemps tenu à distance. Trop familier, quand on a pour figure paternelle le type qui a chanté et incarné le trip…tyque Sex, drugs and rock’n roll. Baxter est le fils du regretté Ian Dury, mais ce n’est qu’un détail. Baxter Dury est d’abord un artiste rare, responsable d’un grand deuxième album. C’est à la vingtaine déclinante, à un âge où beaucoup se rangent des guitares, que le garçon décide d’écrire quelques chansons, comme rattrapé par un héritage qu’il s’évertuait à fuire. Passée la méfiance attachée à l’étiquette de fils de, la critique – unanime – devait admettre que le génie n’avait pas sauté une génération. Mais si Papa prônait la débauche rock, la musique du fiston transpire plutôt les lendemains de fêtes difficiles, les soirs de rupture et invite à la noyade dans un spleen réconfortant. Une tristesse que porte sa voix de crooner pour chambre tout au long de l’album. Un chant linéaire, presque un murmure qui envoûte, sans effet, inclassable. Baxter Dury ressemble au Bill Murray du rock anglais, regardant ses congénères s’agiter autour de lui (il a ouvert pour les Libertines), toujours impassible. D’entrée, avec Francesca’s Party, Dury signe un premier tour de force avec ce tube qui n’en sera jamais un ; trop beau, trop pervers, trop classe. Sur Cocaïne Man, on se dit qu’il aurait pu être Lou Reed dans une autre vie, d’ailleurs sa Lisa Said doit connaître la Stefanie du Velvet Underground. Au petit jeu des références, Sister Sister évoque un Bowie enfin devenu humain et Waiting For Surprises rappelle Nick Drake, juste pour le génie. Ses neuf créatures sont des êtres de la nuit, à la beauté crépusculaire, qui nous plongent dans une écoute religieuse. Car il y a des albums que l’on entend et certains que l’on vit. Floor Show est l’un d’entre eux.


www.roughtraderecords.com

chronique publiée le 24/10/2005


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire