10/12/2019  |  5278 chroniques, 170 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 10/12/2019 à 13:08:58
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Is it a new gnu ?

People on holiday
Odette Productions - 2005

Avez- vous cherché le gnu ? L’avez-vous trouvé ? Savez vous ce que c’est ? Seuls les People on holiday en sont capables et permettent, avec cette capture, de compléter ma collection de CD zoophiles (une nouvelle manière de classer ses disques originalement). On se souvient de leurs deux premiers pièges à gnu : le six titres éponyme et le cinq titres déjà chroniqué, Canary Wharf Gherkins. Les People on holiday, fameux trio basique mais complet, assurent avoir trouvé un nouveau gnu ! Se cache-t-il derrière les nombreux instruments utilisés sur l'album (guitare, ebow, ukulele, batterie, claviers, percussions, basse, calamine, trompette, etc) ?

Eric Cihigoyenetche, Laurent Mounier et Emily Soler ont digéré leurs influences pour produire un rock décomplexé, à la fois souriant comme Dionysos, mais aussi solide musicalement. Un vrai album pour un vrai doigt d’honneur à la majorité des groupes français diffusés sur les ondes. En effet, savourant les acquis des Sonic Youth, mais aussi des Kinks et autres oubliés des sixties, les Gens en vacances montrent, sur douze titres, qu'ils savent composer des chansons excitantes. Ils chantent en anglais, mais avec un fort accent digne des gens du Sud (mais qui ne me déplaît pas...).

Sur Is it a new gnu ?, on trouve des morceaux comme Omnium, aux premiers abords tranquilles, mais qui finissent en sucette aux multiples goûts : un passage dance-rock, un autre psychédélique, un suivant reposé. Des morceaux ballades (Don’t Forget Your Parachute) apparaissent idéaux pour des randonnées dans une ville bitumée. La burlesque Cartoon Cavalcade surprendra les vivants pour faire danser les morts façon Tim Burton. The Stairs are Steep Today est parfaite sur la route des vacances, un coude sortant de la portière, les cheveux dans le vent (et vice versa). Enfin, les dernières chansons, The Whims Of Morning View et Whimsical Stories, pourtant douces, traduisent un univers fantasque assez sombre. A la sortie, on a donc une succulente recette pour régaler nos oreilles et affronter des moments incertains. Reste que je ne sais toujours pas ce que c’est que le gnu !
Odette Prod, label indépendant chez qui l’on retrouve Aerôflôt, n’a pas eu tort de diffuser le talent de ces Bordelais. Il ne reste plus qu'à souhaiter le succès aux People on holiday, qui accroîtront leur popularité par la force de leurs concerts. Je les ai ratés à Toulouse, la prochaine fois sera la bonne.


www.peopleonholiday.com
www.odetteprod.com

chronique publiée le 02/12/2005


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire