18/02/2020  |  5308 chroniques, 171 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 18/02/2020 à 13:15:36
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Négresse blanche

Arthur H
Polydor / Universal - 2003

Dans son livre Galerie d’art à Kékéland, la voix si particulière de Arthur H évoquait à Brigitte Fontaine un « vieux matou de gouttière qui a couché dehors par tous les temps et qui s’est bagarré avec le monde entier »… Ici, le redoutable organe à la Tom Waits se permet des aventures réussies avec un timbre moins « blues rocailleux » et plus « pop/soul ». De l’entraînant Nancy et Tarzan, à l’émouvant et sobre Lily Dale, en passant par le tubesque La légion étrange, l’électronique City of light et la pop à la Gainsbourg de 14 juillet 2002 et Bo Derek, on passe un excellent moment... Textes travaillés, voix capable de variations surprenantes, musiques d’une grande richesse abordant de nombreux styles : Arthur H fait étalage de son talent tarabiscoté et original sur chaque plage de ce nouvel opus qui se révèle être un véritable Jardin des délices.


arthurh.artistes.universalmusic.fr

chronique publiée le 18/09/2003


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire