17/09/2019  |  5230 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 17/09/2019 à 13:41:23
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
The Novelist / Walking Without Effort

Richard Swift
Secretly Canadian - 2005

La rencontre avec un nouveau pote, c’est parfois con comme une borne écoute à la Fnac, un garçon aux poils hirsutes sur la pochette, un appareil photo argentique brandi comme une carapace à la modernité. On invite chez soi ce type dont on ignore tout. On finit par apprendre qu’il a 27 ans, vit à Los Angeles, mais a grandi dans le plus glacial Minnesota. Puis on l’écoute. On se dit que ce garçon est une anomalie. Un type qui aurait raté les 200 derniers épisodes de l’histoire de la musique. Un doux dingue anachronique et invendable. Mais on finit par lui faire une place, entre ce lâcheur d’ Elliot Smith et ces squatters de Sparklehorse.

Bricolés avec le dixième du budget limmel des Bravery, ses deux premiers disques, réunis en coffret, plongeront les rares acquéreurs dans un repli poussiéreux difficile à quitter. Walking Without Effort date déjà de 2004. Les guitares hurlaient. Swift, lui, griffonnait des chansons sans âge. Du music hall aux écorchures lo-fi sur le splendide In The Air, des chansons sorties d’un dictaphone déréglé, du Lou Reed période berlinoise (Mexico 1977), une voix fracassante de spleen, pas sans rappeler celle de Baxter Durry : il y a peu de tous ça dans la brocante organisée par Richard Swift.

Moins claustrophobe que le petit frère, The Novelist préfigurait en 2001 les arabesques mélodiques de Sufjan Stevens. The Novelist, une histoire d’un écrivain cherchant dans un coin de sa vie un motif d’inspiration. Une histoire de beautiful looser, confrérie où Swift n’a pas volé sa carte de membre perpétuel. Il se posera entre Lou Barlow et Daniel Johnston, leur demandera combien de fois ils ont lu L’Attrape-cœur.

Si vous avez un peu de place chez vous, Richard Swift risque de devenir votre colocataire préféré.
Un nouvel album est attendu pour avril.


www.richardswift.us
www.secretlycanadian.com

chronique publiée le 02/03/2006


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire