14/12/2018  |  5096 chroniques, 167 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 14/12/2018 à 09:31:48
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
L'art du disque

Damien
Record Makers - avril 2006

Fans de musique formatée, s’abstenir absolument… Le premier effort discographique du jeune Damien Lecointe est en effet destiné aux amoureux des dangereux grands écarts stylistiques. L’art du disque, sous titré Veuillez applaudir la mort du disque, est une sorte d’OVNI musical intégrant les influences de la chanson française façon Gainsbourg, de la musique électronique barrée, du rock regardant passer les étoiles filantes dans le ciel, de la variété yéyé ou des tubes radiophoniques joliment niais, mais entêtants. D’un titre à l’autre, le changement peut s’avérer radical : une chanson d’amour ironique peut en effet être suivie sans crier gare par une violente déflagration électro rock planante, ou un titre partant en dérapage « transe sonique » chanté au travers d’un Vocoder déformant la voix de manière terrifiante. Oui, cela risque de paraître étrangement abscons à certains… Surtout que les textes, surréalistes, surprenants et osés (en français et en anglais) ne sont pas sans évoquer par certains côtés l’univers décalé, pervers et drolatique de Philippe Katerine. Pour donner une idée de ce qui les attend aux curieux, on pourrait dire que le premier disque de Damien donne parfois l’impression d’entendre une reprise de Tous les garçons et les filles de Françoise Hardy chantée par un homme, puis produite par Serge Gainsbourg et Air… Ou de découvrir par inadvertance une cover de Death In Vegas par Beck, avec une production gravement électro minimaliste/dérangeante à la manière d’Aphex Twin. Voire de tomber sur un reggae acoustique chanté par une chanteuse de karaoké japonaise, et supervisé par Sly & Robbie, après une séance prolongée de fumette. En clair, ce Damien-là s’adresse définitivement aux oreilles non polluées par le nauséabond « soniquement correct ».


www.myspace.com/damienusurpateur
www.recordmakers.com

chronique publiée le 15/03/2006


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire