23/05/2019  |  5195 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 23/05/2019 à 08:15:03
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
S/T

Alcary Nine
autoproduit - 2006

Suite à la chronique de mon éminent confrère G3RM41N, je lui emboîte le pas et j’enfonce le clou. Non, le hip hop n’est pas mort ! Certes une certaine frange a bien été reprise par les médias. Certes, beaucoup de pseudo-rappeurs ont succombé aux sirènes de l’argent et aux rimes de pacotille, mais quoi de plus normal pour ce style musical issu de la rue et qui a toujours demandé haut et fort à se faire entendre ? A force d’être entendus certains se sont perdus, d’autres, plus malins, ont lorgné vers la variété. Cependant si certains d’artistes ont préféré les tentations des ventes faciles et des contrats qui brillent, beaucoup ont refusé ce système, préférant explorer leur hip hop loin des clichés du genre, en allant piocher dans d’autres univers comme l’électro, le dub, la folk music ou même le jazz.

Proches de l’esprit d’Anticon, les membres d'Alcary Nine sont allés puiser une partie de leurs inspiration sur d’autres rivages : le jazz en particulier. Dès le premier morceau, La Nada, on plonge avec délice entre rythmiques digitales, flow décontracté tout en espagnol, voix féminine envoûtante, envolées de piano et solos de saxophone. L’ambiance fait irrémédiablement penser à ces petits bars de jazz à l’ambiance enfumée où le jour n’entre pas, où la musique ne s’arrête pas. Atmosphère particulièrement mise en avant grâce à une combinaison flow/chant - boîte à rythmes/improvisations jazz parfaitement maîtrisé. Les six titres de ce premier EP alternent entre climats éclairés (Insensibles) et ambiance plus oppressante (Sans Rendre) où les paroles en français claquent comme des coups de poings. Bref, Alcary Nine fait du hip hop sans se soucier des "quand dira-t-on" et c’est justement ce que l’on aime.


alcarynine.free.fr

chronique publiée le 20/03/2006


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire