14/12/2019  |  5280 chroniques, 170 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 11/12/2019 à 13:47:36
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
From The Hip - In The Flesh: Live In America 1985

Section 25
Les Temps Modernes - 2001

On ne remerciera jamais assez James Nice - via son label maison, Les Temps Modernes - d’avoir permis au grand public (et à toutes les bourses) de (re)découvrir des groupes post-punk ou indie (circa 90’s), comme Ludus, Josef K, The Stockholm Monster, The Field Mice, The Orchids ou encore Northside.
Souvent injustement considéré comme un clone fadasse de Joy Division, putatif d’un Ian Curtis intronisé mentor sur son premier single Girls Don’t Count (1979), Section 25, groupe originaire de Blackpool et essentiellement composé des frères Cassidy (à la batterie et à la basse), a montré tout au long de sa courte carrière (1978-1986), une originalité rare à malmener et à radicaliser les machines.
Si le premier album, Always Now (1981), accouché dans la douleur, avec un producteur (Martin Hannett) psychotique à souhait, fut l'un des chefs d’œuvre oubliés de la cold-wave anglaise (un summum de psychédélisme désincarné !) ; l’instabilité de la formation originale du groupe couplée d’une presse spécialisée obséquieuse, furent à coup sûr des écueils difficiles à surmonter pour ces musiciens qui n'avaient de hâte de s’affranchir de l’autocratie Factory. Les nombreux allers et venues entre Manchester et New York - car Factory avait une filiale Factory US basée à NYC, dont la première sortie fut Atmosphere de Joy Division - furent décisifs pour leur changement musical, puisqu’ils renoncèrent au post-punk au profit d’une pop expérimentale et dansante comme tous les petits New-yorkais qui s’agitaient sur des bouts de cartons ondulés.
Ce live enregistré en février 1985 à Bâton-Rouge ne souffre paradoxalement d’aucune patine liée au temps ; bien au contraire, l’utilisation frondeuse des boîtes à rythmes et du séquenceur Roland TB-303 donne à des compositions comme Beneath The Blade ou encore le fabuleux et mythique Looking From The Hilltop - qui fut un hit dans un bon nombre de boîtes aux US - ampleur et hypnotisme.
Certes, les voix qui accompagnent les chansons sont souvent approximatives, mais elles sont occultées par l’extraordinaire déluge de machines qui deviennent parfois de véritables volutes sonores, tant la symbiose avec les autres instruments électro-acoustiques y est harmonieuse.
Les pop-songs ne sont pas oubliées puisque Section 25 nous gratifie de ses talents de mélodiste sur des morceaux comme Crazy Wisdom ou encore Inspiration - co-composé avec l’aide de Bernard Sumner de New Order - qui démontraient alors que pop et technologie pouvaient co-exister.
Il va sans dire que des écoutes répétées de Looking From The Hilltop et d’un TB-303 très en avant (avance ?…) donneront le tournis à tous les afficionados de l’électro. Un album indispensable !


www.section25.com

chronique publiée le 19/04/2006


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire