19/05/2019  |  5192 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 15/05/2019 à 14:30:18
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Three's co

The Tyde
Rough Trade - 2006

Darren Rademaker est un type éminemment respectable. Il persiste déjà à arborer une moustache plus touffue que de raison, ensuite sa discothèque présente plutôt bien. Depuis ses plages de Los Angeles, la tête pensante du groupe lance des balises de détresse à des mythes sans le sou de la scène indie des années 80 en Angleterre. Avec la patience d’un moine popiste, The Tyde reproduit les plus belles enluminures et arpèges de guitares recopiés chez Felt ou les Pale Foutains et joue à distance à un jeu débile avec Teenage Fan Club, à savoir celui qui écrira le plus de pop songs parfaites en vendant le moins de disques possibles. Logiquement, le groupe trouve de quoi loger chez le plus anglais des labels, Rough Trade. Là-bas, il peut partager les mêmes obsessions avec les injustement ignorés British Sea Power.
Mais Océan Pacifique oblige, sous le crachin britannique se cachent les planches de surf et la légèreté qui s'y attache. La fratrie Wilson n’est pas loin. Darren Rademaker vante aussi les vertus du travail en famille, puisque le frérot tient la ligne de basse éclairée et sa tendre moitié câline un clavier débordant de radieux trémolos. Comme sur les deux albums précédents - les biens nommés Once et Twice - l’ensemble rutile sous les orchestrations d’orfèvre.
Three’s Co s’ouvre par Do it again again, parfait tube de l’été pour une chaîne de télé qui reste à créer. Les jours d’orages y trouveront aussi leur compte avec une ballade traumatisante comme Separate Cars. Pour un instant l’élève toise ses maîtres. Le miracle se reproduit sur le vertigineux Glassbottom Lights, où la perfection devient enfin de ce monde. On aborde Three’s Co comme le Que Sais-Je ? d'une époque, puis on finit par le ranger sur la même étagère que les oeuvres mentionnées. L’étagère du haut, bien sûr !


www.thetyde.com
www.myspace.com/thetyde
www.roughtraderecords.com

chronique publiée le 22/05/2006


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire