29/01/2020  |  5296 chroniques, 171 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 27/01/2020 à 17:39:51
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Live a little

Pernice Brothers
Ashmont Records / One little indian - octobre 2006

Sur le sixième album des Pernice Brothers, comme sur les précédents, il plane une douce atmosphère de pop aussi adolescente qu’ironique. Le songwriting précis et la voix de Beach Boy 2006 de Joe Pernice sont une fois de plus au centre de l’affaire Pernice Brothers. Sur Live a little, les morceaux sont poignants, un peu désuets, très savoureusement arrangés, en un mot, précieux. Si les guitares s’énervent parfois lors de solos originaux, on reste entre gens de qualité évitant de faire trop de bruit, pour laisser toute leur place aux mélodies et aux harmonies. Car, comme d’autres chantres de la pop de qualité, Belle And Sebastian, les Pernice Brothers sont de grands amateurs des sons clairs des Smiths et de la de voix suave de Morrissey. Et ça s’entend, pour le plus grand bonheur des fans. On en arrive donc très vite à cette conclusion : Joe Pernice et sa fratrie (en partie fictive) savent trousser des pop songs qui vont droit au cœur des âmes sensibles. Comment en effet résister à l’euphorisant B.S. Johnson ? Comment ne pas chialer comme un môme en découvrant la relecture 2006 d’un titre des Scud Mountain Boys, Grudge F***, sorte de Let it be confidentiel ? Comment ne pas se laisser emporter par la joliesse percutante d’Automaton ? C’est absolument impossible !

Sites Internet : www.pernicebrothers.com, www.myspace.com/pernicebrothers.


chronique publiée le 25/10/2006


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire