09/12/2019  |  5278 chroniques, 170 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 09/12/2019 à 12:40:34
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Raise the alarm

The Sunshine Underground
Sony BMG - 15 janvier 2007

Un premier album rempli à ras bord de hits dance rock, funk punk ou électro pop qui donnent la bougeotte… The Sunshine Underground ne bouleversera pas la musique comme le Velvet Underground mais ce jeune combo de Leeds a le mérite de se bouger le cul pour faire remuer celui de ses contemporains. Noble tâche s’il en est, non ? Craig Wellington (chant, guitare), Stuart Jones (guitare), Daley Smith (basse), and Matthew Gwilt (batterie) ont également le mérite de donner des concerts qui provoquent des fourmis dans les jambes, avec une énergie qui fait réellement plaisir à voir et à entendre (comme aux Trans Musicales de Rennes en décembre 2006). Il parait que le rock est à nouveau mort, enfin c’est ce qu’on nous autorise à penser dans les milieux autorisés… Si l’on veut, le rock est mort, mais tous les groupes un peu sexy, frais et intéressants - comme The Sunshine Underground… - sont armés de guitares, de basses et de batteries donc pas de panique, on ne va pas revoir les blaireaux tournant trois pauvres misérables boutons revenir occuper le devant de la scène… Ouf, on a failli avoir peur ! Car pour un concert de Daft Punk, combien de sets soporifiques où rien ne se passe ? Si The Sunshine Underground a indéniablement un côté rave, dance et électronique, une grande partie de sa force réside dans ses instruments, utilisés avec un talent et un sens du groove indéniables. En prenant en pleine tronche le cocktail plus qu’explosif concocté par ces jeunes branleurs pas maladroits, on pense aux Stereo MC’s, aux Happy Mondays, à The Rapture, aux Cure, à New Order, aux Stones Roses, à Primal Scream, aux Rolling Stones funky, mais surtout on ressent les premiers frissons annonciateurs de la danse. C’est pour ça que cette musique a été composée, donc…

En concert, le 16 janvier à l'Aéronef (Lille), le 17 janvier à La Cartonnerie (Reims), le 18 janvier à la Maroquinerie (Paris) et le 19 janvier au Ninkasi (Lyon)...

Sites Internet : www.thesunshineunderground.co.uk, www.myspace.com/thesunshineunderground. .


chronique publiée le 11/01/2007


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire