22/08/2019  |  5225 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 20/08/2019 à 15:09:00
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
City Island

The Artificial Sea
Travelling Music - janvier 2007

Envoûtant et ultra marquant, l’album City island du duo new yorkais The Artificial Sea risque de devenir rapidement le disque de chevet des nombreux amoureux d’univers planants et langoureux… La superbe voix (très joliment) voilée d’Alina Simone et les musiques - entre trip hop, jazz, folk et pop - composées par Kevin C. Smith se mélangent à merveille pour créer des plages en apesanteur, loin du bruit quotidien et des tracas routiniers. Les machines (discrètes), les instruments vintage, les arrangements d’une sobriété remarquable et la voix, parfaitement maîtrisée, impressionnent durablement l’oreille, avec un effet délicieusement addictif. Comme les paysages sonores esquissés par Beth Gibbons, Portishead, Bjork ou encore Cat Power (auxquels les morceaux de The Artificial Sea font penser… ), la sensation produite par ces comptines américaines (mais universelles) est tout simplement jouissive ; l’auditeur se sent bien, comme s’il était au milieu d’un cocon, en train de survoler des pays étrangement inconnus… Ce disque est donc très réussi et, à ce titre, mérite d’être écouté par le plus grand nombre. Avec un répertoire d’une telle qualité, les prestations scéniques d’Alina Simone et Kevin C. Smith doivent être absolument incroyables !

Sites Internet : travellingmusic.free.fr, www.myspace.com/theartificialsea, www.myspace.com/travellingmusic.


chronique publiée le 12/01/2007


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire