16/06/2019  |  5204 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 12/06/2019 à 15:01:49
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Sour Sick Soul

Los Chicros
Mélodie / Abeille Musique - février 2007

Los Chicros revient sur le devant de la scène française après trois ans d’absence, avec un très beau disque de pop classieuse en anglais… Mélancolique, aérien, désespéré, lumineux, grinçant, l’album Sour Sick Soul dévoile différentes facettes du groupe parisien, qui se révèle parfois teigneux (avec des guitares saignantes), franchement groovy et presque disco punk ou sombrement replié sur soi-même… Les sentiments sont contrastés : tout n’est pas rose ou gris, c’est plutôt un subtil mélange des deux couleurs qui prévaut, comme dans la vraie vie. Et cela donne un disque en forme de montagnes russes, avec des réminiscences des œuvres de Belle And Sebastian, des Beach Boys, de Grandaddy, d’ Air, de Neil Young, voire de Radiohead, du Velvet Underground ou de Television… On ne peut pas dire que les influences soient médiocres, bien au contraire ! L’essentiel étant d’arriver à se hisser à peu près au niveau de ses maîtres, ce que réussit à faire Los Chicros. Comment cela a-t-il été rendu possible ? C’est « simple » ! La voix, les harmonies vocales, le son, les arrangements (cordes, fanfare, claviers vintage, mélodica… ), les compositions, tout a été très travaillé et a bénéficié du plus grand soin ; rien n’a été laissé au hasard ou bâclé. Et ça s’entend parfaitement sur ce bon album qu’est Sour Sick Soul

Sites Internet : www.loschicros.com et www.myspace.com/loschicros.


chronique publiée le 16/01/2007


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire