22/08/2019  |  5227 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 22/08/2019 à 13:53:53
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Some Loud Thunder

Clap Your Hands Say Yeah
Wichita Recordings / V2 - 29 janvier 2007

Moins euphorisant, plus sombre - mais tout aussi captivant - que le premier disque, le deuxième album des New Yorkais de Clap Your Hands Say Yeah mérite d’être écouté attentivement plusieurs fois. Car, si les tubes imparables façon Arcade Fire ne sont plus légion sur ce nouvel opus co-produit par Dave Fridmann (le gourou des Flaming Mercury Rev Lips), Alec Ounsworth écrit plus que jamais des morceaux racés, originaux et vivants. Certains titres de Some loud thunder sonnent déjà comme des classiques de Bob Dylan ou John Lennon, sans doute à cause de la voix de Mr Ounsworth, toujours aussi étrange, et du parti pris « folk rock sobre »… D’autres morceaux se dirigent, eux, plutôt vers le dance floor, comme le surprenant et répétitif Satan said dance, vers le bruit pop (le très commercialement incorrect et presque irritant Some loud thunder) ou vers les étoiles filantes (les excellents Goodbye to mother and te cove, Yankee go home et Five easy pieces), grâce à des arrangements très planants… La simplicité (apparente) de cette musique limpide jouée par des musiciens sans égo, totalement au service des compositions du leader/songwriter, provoque un sentiment de félicité assez remarquable. A la fois intime et tourné vers les cieux, ce nouveau disque de Clap Your Hands Say Yeah est à savourer au calme ; il constitue une nouvelle étape importante dans la carrière d'un groupe fascinant, qui semble toujours vouloir se situer là où on ne l’attend pas. Pour conquérir le cœur du plus grand nombre et/ou combler les fans, il faudra maintenant trouver un moyen de proposer des prestations scéniques à la hauteur des symphonies de poche enregistrées en studio. Une chose est sûre, on tient là un combo passionnant…

En concert, le 12 février 2007 à La Cigale, à Paris.

A lire également, les chroniques du premier album et de concerts donnés à Rennes (en décembre 2005), Paris (en février 2006) et Saint-Cloud (en août 2006)...

Sites Internet : www.clapyourhandssayyeah.com, http://myspace.com/clapyourhandssayyeah et www.wichita-recordings.com.


chronique publiée le 21/01/2007


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire