17/09/2019  |  5230 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 17/09/2019 à 13:41:23
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Social hide and seek

Red
Universal Music Jazz - 15 janvier 2007

Très rock, et aussi superbement rustique que remarquablement riche, le nouvel album de Red - Social hide and seek - est une nouvelle étape importante dans le parcours de ce franc tireur atypique et passionnant. Enregistré dans l’urgence au Vauban à Brest avec son groupe de scène, et avec l’aide de ses amis de longue date Neman Herman Düne et Noël Akchoté, cet album saisit l’auditeur grâce à l’intensité des compositions, à la force émotionnelle de la voix rauque et à la versatilité des atmosphères… Le rock de Red, marqué au fer rouge par la country, la folk music et le blues, arpente des chemins poussiéreux où souffle un vent mauvais ; rien n’est facile, rien n’est glamour, rien n’est gratuit dans cet univers tourmenté. La grande force de Red est d’avoir su s’entourer pour la composition et l’enregistrement de musiciens hors pair, qui enrichissent encore la palette des influences d’un monsieur capable de reprendre sur scène avec la même conviction les Talking Heads, Leonard Cohen, Lambchop ou Bob Dylan. Social hide and seek navigue à vue entre rock lardé de guitares hypnotiques, truffé de riffs de blues rouillés et nimbé de claviers bruitistes (Wrong horse, I’m not a yoyo, Fuckin’ hell, Black dog and me… ) et folk rugueux authentiquement captivant (Song for Beatrice Scarecrow… ). Alors que la folk music est à la mode en ce moment, Red se fait plus rock (façon Rolling Stones, Lou Reed et Captain Beefheart), pour éviter de faire la même chose que tout le monde ; salutaire et courageuse démarche que celle de choisir la route du rock fiévreux avec aspérités dans la tiédeur et la fadeur ambiantes…

Une interview et un show case acoustique enregistrés le 8 février 2007 à la Coopérative de Mai seront bientôt écoutables sur le site de Radio Campus Clermont (www.clermont.radiocampus.org) rubrique bonus.

A lire sur Red : une interview de Red réalisée en 2002, des chroniques de ses concerts à la Coopé en 2002, au festival de Sédières en 2004, à la Coopérative de Mai en 2005 et à l'occasion de la Nuit de l'Alligator 2007 avec Petit Vodo et Hank Pine & Lily Fawn, ainsi que les critiques de ses derniers disques, 33 et Nothing To celebrate.

Sites Internet : www.myspace.com/redfrench (dates de concerts de mars à mai 2007), www.universalmusic.fr.


chronique publiée le 22/02/2007


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire