22/08/2019  |  5225 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 20/08/2019 à 15:09:00
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Book of bad breaks

Thee More Shallows
Anticon - Southern - avril 2007

Des pop songs protéiformes et inspirées, joliment piratées par des bruitages électroniques et des dérapages expérimentaux, voilà ce que se proposent de vous faire découvrir les Américains allumés de Thee More Shallows sur leur précieux disque Book of bad breaks… Sorte de Grandaddy borderline influencé par Neil Young, David Bowie, Sparklehorse et les artistes du label Anticon (qui héberge ce groupe passionnant), Thee More Shallows saisit immédiatement l’oreille de l’auditeur… Puis se fait fort de maintenir son intérêt grâce à un univers très riche : pop mélancolique ou euphorisante, électronique barrée, musique classique hallucinée, passages surprenants façon rock bruitiste intelligent. Les paysages défilent à vitesse grand V par la fenêtre avec l’ébouriffante musique de ce trio assailli par des milliers d’idées à la minute ; si l’on pense de temps en temps aux extravagances pop d’Arcade Fire et à l’audace de Why ?, on garde souvent en tête le monde étrange et la voix étranglée de l’ex Grandaddy Jason Lytle… L'album Book of bad breaks de Thee More Shallows est une expérience sonique à part entière. A partager avec ses proches à la maison et avec le public du groupe lors des concerts mémorables que donnent Dee Kesler, Chavo Fraser et Jason Gonzales.

A lire également, la chronique du concert de Thee More Shallows à la Guinguette Pirate, en avril 2005, ainsi qu'une critique de l'album More deep cuts (2005).

Sites Internet : www.theemoreshallows.com, www.anticon.com, www.myspace.com/theemoreshallows.


chronique publiée le 24/03/2007


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire