22/08/2019  |  5225 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 20/08/2019 à 15:09:00
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Funnier in Summer

Yeepee
Ohayo Records - mars 2007

Tous les musicologues vous le diront, l’été est la saison des reprises. Alors que le reste de l’année, la reprise reste muette, discrète, c’est durant les chaudes périodes qu’elle pullule, exulte, explose. Partout nous l’entendons à la télé, à la radio, dans les supermarchés. Reconnaissable entre toutes, la reprise d’été a la fâcheuse tendance à s’enraciner dans nos têtes pour ne plus en ressortir. Pour autant, bien qu'aguicheuse, tapageuse, entêtante, elle n’en reste pas moins souvent creuse, dénuée de toute authenticité et de toute originalité. A quelques exceptions près, la reprise de l’été s’évapore à la rentrée aussi vite qu’elle est arrivée, sans que personne n’en soit contrarié...
Ne dérogeant pas à cette règle immuable, le groupe toulousain Yeepee vient de sortir, en ce printemps naissant, un mini-disque de reprises hétéroclites balançant entre ABBA et Queens Of The Stone Age en passant par The Police. Moins policées (justement) et moins commerciales que ses consoeurs, les sept reprises de Yeepee enregistrées l’été dernier sont comme autant de brises légères dans un été fleuri : authentiques, personnelles et atypiques. Une qualité que l’on retrouve sur Silhouettes (Herman’s Hermits) ratant par trois fois son entrée mais gagnant, à son apogée, en volupté grâce aux voix conjuguées (et filtrées) de Manu et Joan. Plus loin, Eternal Flame (The Bangles), ce tube maintes fois chanté, se retrouve ici dépouillé, dénudé, pour mieux souligner sa nostalgie de baisers d’été humidifiés. Et quant à Joker (Steve Miller Band) - ici méconnaissable - il laisse transparaître toute l’ingéniosité et le grain si particulier de Yeepee. Unique... Sept petites reprises, sept petites chansons comme autant de jours, autant de souvenirs d’été parfumés de liberté, autant de folles escapades endiablées et bien plus encore...
Oui, l’été est bien la saison des reprises et avec Yeepee comme interprète, on les déguste sans modération et avec délectation.


yeepee.free.fr
www.ohayorecords.com
yeepee.over-blog.com

chronique publiée le 30/03/2007


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire