09/12/2019  |  5277 chroniques, 170 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 08/12/2019 à 14:58:56
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Silent valley

Faustine Seilman
Effervescence - 12 novembre 2007

Onirique, délicat et faussement calme, le premier album de Faustine Seilman marque durablement dès la première écoute… Présenté avec un très joli artwork énigmatique, Silent valley contient des morceaux intrigants portés par une voix étrange, un piano insoumis et des arrangements très évocateurs (chœurs élégiaques, petits détails sonores rajoutés artisanalement, guitares discrètement nocives, rythmiques aussi rares que vrillantes). Les paysages sonores décharnés, mélancoliques et balayés par un vent glacial sont illuminés par le chant de Faustine Seilman à la fois baroque, chaleureux, débordant de vie et ne voulant pas se fixer dans un registre aigu ou grave. On pense à Shannon Wright évoluant sur scène avec Yann Tiersen après leur superbe album commun, à Cat Power, à Leonard Cohen, aux ambiances tempétueuses et arides du label Constellation et à la défunte chanteuse du Velvet Underground, une femme fatale du nom de Nico. La vallée silencieuse brossée sur la pochette et tout au long du disque mérite d’être visitée seul, à la tombée de la nuit ou au lever du jour. Attention, le trajet risque de laisser des traces indélébiles sur les âmes sensibles…

Sites Internet : www.myspace.com/faustineseilman (nombreuses dates de concerts partout en France), www.collectif-effervescence.com, www.myspace.com/collectifeffervescence.


chronique publiée le 06/11/2007


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire