25/01/2020  |  5295 chroniques, 171 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 24/01/2020 à 09:56:16
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Gee Whiz But This Is A Lonesome Town

Moriarty
Deschamps & Makeieff - 2007

Magistral album de country folk blues pour le groupe Moriarty, cinq musiciens emmenés par une chanteuse au timbre hallucinnant… Enregistré dans la plus rigoriste simplicité, les morceaux d’éternité qui figurent sur Gee Whiz But This Is A Lonesome Town sont autant d’odes à la plus douce des mélancolies et d’hommages sincères aux vieux country bluesmen. Comme sur le premier album de CocoRosie, l’auditeur se demande de prime abord s’il a bien affaire à une disque gravé au 21ème siècle. Car le chant semble émaner des cordes vocales d’une chanteuse de blues ancestral naviguant à vue d’honkytonks mal famés en bouges delabrés pour gagner sa triste vie. Toutefois, n’allez pas prendre peur, il n’y a vraiment rien de sinistre dans la musique de Moriarty ; ce qui ressort de ces titres acoustiques parfois teintés de jazz classieux, c’est un amour immodéré pour les pionniers de la musique américaine… Ceux qui jouaient toutes les nuits - au péril de leur santé - des chansons entre country, folk et blues en y mettant tout leur coeur, toute leur âme et une grosse partie de leur vécu pas toujours radieux, c’est un euphémisme. A l’aide d’un piano, d’un banjo, d’une clarinette, d’une guitare sèche, d’un harmonica et de cordes vocales en état de grâce, Moriarty arrive à transmettre sa foi dès les premières notes de chaque chanson. Un authentique exploit qui devrait attirer de nombreux fidèles…


www.moriartyland.com
www.myspace.com/moriartylands
www.naive.fr

chronique publiée le 18/12/2007


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire