09/12/2019  |  5277 chroniques, 170 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 08/12/2019 à 14:58:56
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Are You Eggs Perienced ?

L'Oeuf Raide
Jarring Effects - 2007

En suivant le très appétissant Dans Le Même Panier !, L’Oeuf Raide remet le couvert et vient de sortir en cette fin d’année un septième opus riche en saveurs denses et variées, parfait pour rassasier nos petits oreilles en mal de sonorités finement ciselées.

Plus éclectique et épicé que jamais, cette dernière fournée de L’Oeuf Raide joue avec brio sur les ambiances et fait défiler en une heure de temps quatorze plats instrumentaux avec une élégance sonore fort appétissante. Tout commence d’ailleurs de la plus belle des façon : par un petit amuse gueule matinée d’electro liant à merveille les sonorités du passé (dub, hip-hop instrumental) et celles à venir (fragments de voix, ambiances plus soignées et rythmiques instrumentales plus percutantes que jamais). Ambiances confirmées et magnifiées par le très accrocheur Cello’s Stripping aux inspirations cinématographiques avouées mais tiraillé par une tension electro diluée à merveille.
Aux entrées succèdent les plats principaux tous aussi foisonnants passant allégrement du titre hip-hop old-school (Panier De Crabes), aux riffs de guitares dépouillés et rouillés (From Beyond Graceland) pour finir sur l’electro déglingué de Waving Feedback. Mention spéciale pour Swing Spasmodique qui comme son nom l’indique swing au creux de nos oreilles inlassablement.
En guise de dessert, L’Oeuf Raide fait défiler ses inspirations cinématographiques et nous gratifie au passage d’un savoureux fondant de funk (Meet With A Funky Angel), d’un groove moelleux accompagné de son nappage de drum’n’bass secoué (Groovin’ Vorteggs) pour finir sur un vacherin hitchcockien vivifiant et succulent (Crack Her Hand….Naaat).

Avec une carte aussi délurée, Are You Eggs Pericenced ? risque fort de prendre aux dépourvus les amateurs de sons convenus ; mais pour les fins gourmets que nous sommes, ce dernier s’avère en tous points parfait. A consommer sans modération.




www.loeufraide.free.fr
www.jarringeffects.net

chronique publiée le 30/12/2007


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire