10/12/2019  |  5278 chroniques, 170 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 09/12/2019 à 12:40:34
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Je retiens ton souffle

Novö
Monopsone - 2007

Avec ce premier LP distribué, le groupe toulousain Novö signe un album qui croise l’électro-pop avec le post-rock. On pourrait conseiller Je retiens ton souffle aux fans de la nouvelle vague ; qu’elle soit cinématographique : les dialogues de document sonore, la voix samplée de Denis Lavant (extrait de Mauvais Sang de Leos Carax) sur la bouleversante D’abord la mer ; ou musicale : La chute des corps nous fait penser à un Joy Division du 21ème siècle. La bombe électro-pop, Je retiens ton souffle, lorgne du côté de The Notwist et Bed.

Les textes français plus parlés que chantés nous happent, nous percutent. Ils sont en symbiose avec les rythmes et la musique. L’ensemble dégage une atmosphère entre mélancolie et espoir. La montée en puissance des morceaux à travers l’envolée de guitares, de cuivres, de cordes (OK, ce sont des claviers) envoient une lumière spectrale sur une musique qui peut s’avérer voilée et sombre. Une musique exigeante, à la fois synthétique et humaine ne laissant pas insensible nos oreilles.

PS : Je conseille d’écouter cet album au casque, car la très bonne production en laisse entrevoir plusieurs lectures.


www.novomusic.fr
www.myspace.com/novomusic
www.monopsone.com

chronique publiée le 31/12/2007


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire