16/10/2019  |  5244 chroniques, 169 interviews sur foutraque  |  dernière mise à jour le 14/10/2019 à 17:26:14
    webzine
    recherche
    newsletter
    liens
    proposer
    chronique disque
Champion Of Wonder

Oh Astro
Illegal Art - 2007

Alors que certains artistes/groupes se contentent de saborder copieusement l’electro au nom de la sacro sainte Justice du dancefloor, d’autres, comme Oh Astro, déconstruisent avec malice les clichés du genre pour produire une musique électronique singulière et rafraîchissante.

A l’image des disques de The Soft Pink Truth (Drew Daniel moitié de Matmos) ou du premier album d’Akufen (My Way), le duo Oh Astro composé de Jane Dowe et Hank Hofler met en scène un univers coloré, barré et enjoué ou une multitude de références télescopent dans un tourbillon électro déstructuré. House music, proto funk, electronica, pop et chansons classiques se croisent à chaque instant sur des compositions en constants mouvements.
Qu’elles soient ouvertement tournées vers le dancefloor (Hello Fuji Boy, Candy Sun Smiles) ou plus volontiers vers les musiques d’intérieurs (Quiet Mouth, Pet Apples) le groupe offre des compositions jouissives et multicolores comme en attestent les plages Lucy Sees The Moon et son vocoder trafiqué sous fond de chanson traditionnelle ou Xanadu et sa house music trafiquée virant petit à petit vers l’electro déglingué.

Pétillant et fortement recommandable, ce premier disque Champion Of Wonder sort largement du lot sans doute parce qu’Oh Astro ne cherche pas à plaire à tout prix mais à composer simplement tout en se faisant plaisir. A découvrir.




www.myspace.com/ohastro
oh-astro.com/index.php
illegalart.net/

chronique publiée le 21/01/2008


    foutraque
      
      
l'association  |  devenir partenaire